Le sort du bouquetin s'inscrira dans le budget valaisan

ChasseDes milliers de citoyens demandent l’interdiction de la chasse au trophée. La question sera réglée en 2021, selon le conseiller d'Etat Jacques Melly.

Jacques Melly explique pourquoi il faut attendre 2021 pour traiter la question de la chasse aux bouquetins.

Jacques Melly explique pourquoi il faut attendre 2021 pour traiter la question de la chasse aux bouquetins. Image: Christian BONZON

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Toute la Suisse est en émoi depuis la diffusion d’un reportage de la TV romande (RTS, Radio Télévision Suisse) le 3 novembre, à propos de la chasse au trophée en Valais. Par voie de pétition, sur le Net, près de 30'000 citoyens de ce canton demandent maintenant l’interdiction de cette course aux cornes de bouquetins et aux bois de cervidés. Jacques Melly, chef du Département valaisan de la mobilité, du territoire et de l'environnement, compétent pour la chasse, nous livre maintenant sa propre évaluation : la question devrait être tranchée d’ici 2021.

Bref rappel au sujet de cette forme de chasse tant décriée, et pratiquée en Valais, de notoriété publique, depuis près d’une trentaine d’années. Ses adeptes manifestent beaucoup moins d’intérêt pour la viande de gibier que pour des têtes d’animaux, des cornes annelées de chèvres alpines (bouquetins), des bois de cervidés ou parfois même les carcasses entières de leurs proies afin de les empailler. Des milliers de citoyens valaisans condamnent aujourd’hui la chasse au trophée, alors que cette forme de chasse se pratique de notoriété publique dans leur canton depuis une trentaine d’années. Et elle rapporte quelque 650'000 francs par an à l’Etat du Valais.

Depuis le mois d’avril le gouvernement de ce canton évalue cependant la pertinence d’une interdiction de la chasse au trophée. « Après discussion avec la fédération des chasseurs et les autres acteurs concernés, il s’agira d’une décision du Conseil d’Etat prenant en compte la situation mais aussi les conséquences budgétaires d’une modification des critères ou de la suppression totale de la chasse aux trophées. Les conséquences éventuelles devraient donc être intégrées au budget 2021 et ne pourraient par conséquent pas intervenir avant cette date», vient de nous indiquer le chef du Département valaisan de la mobilité, du territoire et de l'environnement, Jacques Melly.

Le président de la Fédération des chasseurs romands, Pascal Pittet, vient justement de nous préciser qu’il considèrerait comme pertinente une interdiction de la chasse au trophée.

Créé: 06.11.2019, 17h11

Articles en relation

Le Valais attire des chasseurs du monde entier

Faune Bouquetins et chamois font l'objet d'un tir très réglementé en Valais. Ce qui n'empêche pas les chasseurs d'affluer de partout. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...