Le bénéfice de Swiss a bondi de 31%

AviationCette hausse significative est avant tout due à des gains de productivité liés à la modernisation de la flotte.

Pour la suite, Swiss s'attend à un environnement toujours compliqué, notamment du fait du franc fort et de l'évolution du prix du pétrole.

Pour la suite, Swiss s'attend à un environnement toujours compliqué, notamment du fait du franc fort et de l'évolution du prix du pétrole. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Grâce à des gains de productivité liés notamment à la modernisation de la flotte, la compagnie aérienne Swiss a enregistré des résultats semestriels à la hausse. Le bénéfice d'exploitation a augmenté sur un an de 31% à 200 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a progressé de 3% à 2,36 milliards. Cette hausse, qui a eu une répercussion favorable sur le résultat, a été induite par l'augmentation du nombre de passagers et des quantités de marchandises transportées, a indiqué mercredi la filiale de Lufthansa dans un communiqué.

Le coefficient moyen d'occupation des vols a atteint en moyenne de janvier à juin 80,6% ( 2,1 points de pourcentage sur un an). Cette évolution positive s'explique par une modernisation de la flotte.

Swiss a récemment mis en service huit long-courriers Boeing 777-300ER, en remplacement des Airbus A340-300, ainsi que huit Bombardier CS100 et deux CS300 pour les court-courriers, afin de relayer l'Avro RJ100.

«Investissements payants»

Sur le seul deuxième trimestre, le résultat opérationnel a crû de 24%, à 163 millions de francs. Le chiffre d'affaires a lui augmenté de 4%, à 1,26 milliard. «Nous pouvons nous estimer très satisfaits du développement de l'activité au premier semestre. Il démontre que les investissements réalisés en faveur de notre flotte sont clairement payants» a déclaré Thomas Klühr, directeur général de Swiss, cité dans le communiqué.

«Afin de renforcer encore plus sensiblement notre position sur le marché, nous allons poursuivre le développement de notre offre au sol et en vol, en partenariat avec le groupe Lufthansa», a ajouté le CEO. Au 1er semestre, le groupe Lufthansa a dégagé un bénéfice net de 740 millions d'euros (837 millions de francs), un envol de 69% sur un an.

Au premier trimestre, le propriétaire de Swiss avait creusé sa perte nette sur un an, tout en se félicitant d'être repassé dans le vert au niveau opérationnel, aidé notamment par la consolidation dans ses comptes de Brussels Airlines, rachetée fin 2016.

Marché toujours tendu

Pour la suite, Swiss s'attend à un environnement toujours compliqué, notamment du fait du franc fort et de l'évolution du prix du pétrole. La compagnie espère néanmoins pouvoir compenser ces effets négatifs. Elle s'attend par conséquent pour l'ensemble de l'année 2017 à enregistrer un résultat opérationnel supérieur à celui de 2016.

Le renouvellement de la flotte va rester au centre des préoccupations de la compagnie, ajoute-t-elle dans un communiqué. En 2018, Swiss prendra livraison de deux autres Boeing 777-300ER et équipera les cinq Airbus A340-300 qui lui restent de nouveaux équipements de cabine dans les trois classes.

La compagnie a mis en service à Genève un premier Bombardier CS300 en mai et y a positionné un deuxième appareil du même type en juillet 2017. D'ici à fin 2018, Swiss aura procédé à l'intégration de 10 Bombardier CS100 et de 20 Bombardier CS300. Swiss dispose ainsi de l'un des parcs aériens les plus modernes d'Europe, affirme l'entreprise.

Au départ de Zurich et de Genève, les 91 avions de la compagnie transportent chaque année environ 16,5 millions de passagers vers plus de 100 destinations dans 43 pays.

Forte demande pour Lufthansa

Le géant allemand de l'aérien Lufthansa a enregistré un bond de son bénéfice net au deuxième trimestre, porté entre autres «par une forte demande» et une réduction de ses coûts de carburants. Le bénéfice net a atteint 740 millions d'euros (837 millions de francs), un envol de 69% sur un an, a annoncé mercredi le propriétaire de Swiss.

Pour l'ensemble de l'année, le groupe a confirmé le relèvement de ses prévisions, s'appuyant sur «un premier semestre favorable et une meilleure visibilité» sur les réservations du troisième trimestre, période clé pour les compagnies aériennes en raison des vacances estivales, a souligné le directeur financier Ulrik Svensson, cité dans un communiqué.

«Nous avons atteint le meilleur résultat semestriel de notre histoire», a-t-il ajouté, attribuant la performance à la fois à une forte demande et à une augmentation des prix des billets, conjuguées aux «efforts de réductions de coûts» entrepris par la compagnie et qui commencent «à payer».

Le groupe, qui avait relevé ses prévisions à la mi-juillet, mise sur un bénéfice opérationnel (EBIT) ajusté d'éléments exceptionnels - sa mesure de référence - supérieur à celui de l'an passé (1,75 milliard d'euros), sans plus de précision. A mi-année, ce résultat a quasiment doublé sur un an pour atteindre déjà 1,04 milliard d'euros.

Perte au premier trimestre

Au second semestre, les recettes de la division passagers, hors effets de change, devraient reculer sur un an, tout comme les coûts de carburants, a rappelé Lufthansa. La filiale de fret Lufthansa Cargo devrait de son côté sortir du rouge et afficher un bénéfice opérationnel, a annoncé la compagnie, de même que la filiale à bas prix Eurowings, et ce «avec un an d'avance sur le calendrier prévu».

Au premier trimestre, Lufthansa avait creusé sa perte nette sur un an, tout en se félicitant d'être repassé dans le vert au niveau opérationnel, aidé notamment par la consolidation dans ses comptes de Brussels Airlines, rachetée fin 2016. (ats/nxp)

Créé: 02.08.2017, 08h15

Articles en relation

Swiss ne change rien pour les vols vers les Etats-Unis

Transport aérien La compagnie aérienne a déclaré jeudi n'avoir reçu en l'état aucune directive relative au décret de Donald Trump sur de nouvelles règles de sécurité. Plus...

Le nouvel avion de Swiss a déjà eu deux pannes

Aéronautique Le Bombardier CS300 a dû interrompre deux fois son vol et repartir sur Zurich pour être réparé. Plus...

Swiss a réalisé de «bons résultats» à Genève

Transport aérien La compagnie aérienne mise sur son nouvel CS300 de Bombardier pour maintenir ses 15% de parts de marché à Cointrin d'ici à fin 2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse-UE: Toujours pas d'accord-cadre
Plus...