Le SMI maltraité dans le sillage de Wall Street

FinanceLa Bourse suisse a ouvert en baisse sensible jeudi, dans le sillage de la chute des indices américains la veille à Wall Street.

Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Bourse suisse a ouvert comme attendu dans le rouge jeudi, dans le sillage de Wall Street, qui a bouclé la séance de mercredi en forte baisse, précipitée dans sa chute par un plongeon des valeurs du secteur technologique dans un contexte de hausse des taux d'intérêt. Dans la foulée, les Bourses asiatiques ont également plongé jeudi, Tokyo clôturant en recul de près de 4%, Shanghai de 5,22% et Shenzhen de 6,45%.

La chute des indices américains a été alimentée par une dégringolade des valeurs technologiques, le Nasdaq se délestant de 4,08% pour atteindre son plus bas niveau depuis deux ans.

«Les gérants de portefeuille se détournent de ce secteur de croissance pour aller vers des entreprises qui présentent davantage de sécurité», voire vers d'autres produits financiers, estiment les analystes de Ventura Wealth Management.

Cette fuite des investisseurs s'inscrit dans un contexte de fin de la politique très accommodante de la Banque centrale américaine (Fed), engagée dans un processus de hausse des taux d'intérêt. Les acteurs du marché s'attendent à une hausse des taux cette année et à plusieurs l'an prochain.

Recul limité

A 09h15, le Swiss Market Index (SMI) accusait un recul de 1,22% à 8784,49 points, le Swiss Leader Index (SLI) de 1,45% à 1396,05 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 1,16% à 10'357,24 points. A l'exception notable de Vifor ( 0,1%) l'ensemble des valeurs vedettes était drapée de rouge.

Les valeurs technologiques et bancaires étaient particulièrement malmenées, la lanterne rouge revenant à AMS (-4,7%), derrière Julius Bär (-3,7%) et Credit Suisse (-3,0%), alors qu'UBS et Partners Group se délestaient de 2,7% et Logitech de 1,8%.

Les valeurs du luxe Richemont et Swatch (-1,7%) étaient également chahutées, en raison d'inquiétudes sur l'évolution du marché chinois.

Sika (-1,4%) a inauguré deux nouveaux sites de production au Kazakhstan.

Les poids lourds pharmaceutiques Roche et Novartis perdaient tous deux 1,0%. Le premier nommé a vu son objectif de cours légèrement relevé par Liberum. Le troisième larron Nestlé (-0,4%) jouait à plein sa carte de valeur défensive.

Goldman Sachs a abaissé l'objectif de Sonova (-1,7%).

Sur le marché élargi, Aryzta (-3,9%) a précisé les contours de son augmentation de capital de 800 millions d'euros. Ceva Logistics s'envolait de 19,2%, après le rejet d'une proposition de rachat non sollicitée. (ats/nxp)

Créé: 11.10.2018, 09h55

Les Bourses chinoises au plus bas depuis quatre ans

Les Bourses de Chine continentale ont terminé en forte baisse jeudi, tombant à leur plus bas niveau depuis quatre ans, dans le sillage du plongeon de Wall Street la veille et de la poursuite des tensions commerciales entre Pékin et Washington.

L'indice composite de la Bourse de Shanghai a cédé 5,22% à 2583,46 points, soit son plus bas niveau de clôture depuis novembre 2014. La Bourse de Shenzhen a cédé 6,45% à 1293,9 points, tombant à son plus bas depuis septembre 2014.

Les deux places financières ont été affectées par le fort repli de Wall Street, qui a perdu plus de 3% mercredi, dans un contexte de relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine, critiqué vivement par le président Donald Trump.

La Bourse de Hong Kong était également en forte baisse de près de 4% à moins d'une heure de la clôture.

Articles en relation

Jeudi noir en vue à la Bourse de Zurich

Finances Les marchés asiatiques ont nettement reculé après le plongeon de Wall Street la veille. La Bourse suisse n'échappera pas à la tendance négative Plus...

Le plongeon de Wall Street inquiète les Bourses

Finance Les places asiatiques piquent du nez après que Wall Street a pris un bouillon suite à la hausse des taux d'intérêt par la Fed. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...