Le G20 appelle à taxer les géants du numérique

«Gafa»Les ministres des Finances des 5 pays de l'UE membres du G20, soutenus par la Commission européenne, exhortent dans un courrier commun le G20 à avancer sur la taxation des «Gafa».

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans une lettre adressée au ministre des Finances argentin, dont le pays occupe la présidence tournante du G20, les cinq ministres de la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et le Royaume-Uni, écrivent «avoir hâte de mener une discussion rigoureuse à ce sujet» lors du G20 Finances des 19 et 20 mars à Buenos Aires.

La Commission européenne compte présenter à Bruxelles le 21 mars ses premières propositions sur la fiscalité du numérique, qui doivent être évoquées par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE lors d'un sommet les 22 et 23 mars à Bruxelles. Ce sera ensuite au tour de l'OCDE de faire ses propositions lors de la réunion des ministres des Finances du G20 en avril à Washington.

Tout en soulignant que «les spécificités de l'économie numérique requièrent de nouvelles règles globales», les cinq ministres des plus grandes économies européennes insistent sur le fait que «cela ne devrait pas empêcher les pays, dans un premier temps, d'adopter des solutions intérimaires, de préférence sur une base coordonnée pour traiter les questions soulevées à court terme».

Unanimité nécessaire

Concrètement, selon ces cinq ministres, l'UE pourrait se doter dans un premier temps de règles spécifiques pour taxer les Gafa, donnant ainsi l'exemple et entraînant éventuellement plus tard le monde entier dans son sillage.

Reste à savoir si des pays européens comme l'Irlande, les Pays-Bas, le Luxembourg ou Malte, connus pour leur fiscalité avantageuse vis-à-vis des entreprises, ne résisteront pas à leurs projets. Dans l'UE, toute réforme sur la fiscalité requiert en effet l'unanimité des 28.

Dans leur lettre, Bruno Le Maire, Peter Altmaier, Pier Carlo Padoan, Luis de Guindos, Philip Hammond, appellent également l'OCDE à accroître la pression sur les pays qui n'imposent pas les sociétés.

Dans un entretien au «Journal du dimanche», paru ce week-end, Bruno Le Maire avait affirmé que la prochaine directive européenne - qui doit être présentée le 21 mars prochain - projette de taxer les géants du numérique entre «2% et 6%» de leur chiffre d'affaires réalisé dans chaque pays de l'Union. «Probablement plus près de 2 que de 6», avait-il dit. (ats/nxp)

Créé: 05.03.2018, 18h21

Articles en relation

L'UE envisage de taxer les Gafa entre 2% et 6%

Numérique Une directive européenne prévoit de taxer les géant du numérique, accusés de faire de l'optimisation fiscale en Europe. Plus...

Action contre l'optimisation fiscale des multinationales

Genève Plusieurs dizaines de manifestants s'en sont pris vendredi soir à Genève à Apple, l'un des quatre Gafa, pour réclamer la fin de ces pratiques. Plus...

Des options pour mieux taxer les Gafa

Union européenne La Commission européenne a présenté des solutions pour mieux taxer les géants de l'internet, Google, Apple, Facebook et Amazon. Plus...

Les géants d'internet en voie d'être mieux taxés

Union européenne Les ministres des Finances de l'UE, en réunion à Tallinn, veulent mettre un coup d'accélérateur au projet de taxation des GAFA. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...