La tempête boursière se calme un peu en Asie

FinancesCe retour à un relatif calme en Asie contraste avec la séance brutale qu'a connue Wall Street jeudi.

Les analystes restent très prudents face aux turbulences boursières.

Les analystes restent très prudents face aux turbulences boursières. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La tempête boursière tendait à s'atténuer vendredi sur les places asiatiques après les turbulences qui avaient débuté mercredi à Wall Street et fait le tour de la planète jeudi.

Une partie des indices restaient cependant encore orientés négativement. Après avoir débuté sur un recul furtif de 1,18%, l'indice Nikkei 225 de la Bourse de Tokyo a vite été soutenu par quelques achats motivés par une stabilité des changes et, à la mi-séance, il ne perdait plus que 0,45% à 22.488,86 points. Il avait lâché 3,9% jeudi. L'indice élargi Topix de la place tokyoïte perdait de son côté 0,55% à 1.692,43 points.

Outre les craintes découlant du plongeon de la Bourse américaine, les investisseurs à Tokyo surveillent de près les mouvements des devises.

Vendredi matin, le dollar valait 112,15 yens, quasi stable par rapport à son cours de jeudi à la fermeture à Tokyo, tandis que l'euro remontait à 129,98 yens, contre 129,58 yens, ce qui en théorie est bon pour les entreprises nippones.

La Bourse de Hong Kong a quant à elle ouvert en hausse vendredi, l'indice composite Hang Seng regagnant 0,31% à 25'345,06 points.

En Chine continentale, à Shanghai, l'indice composite, qui avait cédé plus de 5% jeudi, a ouvert en revanche sur un nouveau recul de 0,36% à 2574,04 points. De son côté, la Bourse de Shenzhen, qui a perdu plus de 6% jeudi, lâchait à nouveau 0,64% à 1285,57 points.

L'indice de la Bourse sud-coréenne, le Korea Composite Stock Price Index (Kospi), reprenait dans la matinée près de 1% à 2150,65 points tandis que le Taiex de Taïwan se redressait au même moment de 0,50% à 9855,21 points.

Ce retour à un relatif calme en Asie apparaît être une bonne chose alors que Wall Street avait connu une nouvelle séance agitée jeudi, mais les analystes restent très prudents.

Les virulentes critiques du président américain, Donald Trump, sur les hausses de taux de la banque centrale américaine (Fed) avaient en effet ravivé les inquiétudes sur les conséquences de cette politique sur la croissance.

M. Trump a remis la pression sur cette institution indépendante jeudi en souhaitant que «la Fed soit moins agressive», ajoutant que sa politique était selon lui «une grosse erreur».

Le mouvement négatif en Bourse a touché jeudi l'ensemble des secteurs aux Etats-Unis, plus particulièrement la santé, la banque et l'énergie.

La chute des indices a été le fruit de plusieurs facteurs, selon Nate Thooft, de Manulife AM, allant de la «hausse des taux d'intérêt de la Banque centrale américaine (Fed) aux craintes de mauvaises nouvelles durant la saison des résultats qui s'ouvre, en passant par des données économiques décevantes à l'étranger».

«L'inquiétude persiste aussi au sujet des tensions commerciales américano-chinoises», a souligné de son côté Stephen Innes, de la société Oanda. «L'anxiété n'est pas partie, en raison d'une grande volatilité», a pour sa part commenté pour l'agence Bloomberg Hideyuki Ishiguro, de Daiwa Securities. (ats/nxp)

Créé: 12.10.2018, 07h28

Articles en relation

Le SMI maltraité dans le sillage de Wall Street

Finance La Bourse suisse a ouvert en baisse sensible jeudi, dans le sillage de la chute des indices américains la veille à Wall Street. Plus...

Le plongeon de Wall Street inquiète les Bourses

Finance Les places asiatiques piquent du nez après que Wall Street a pris un bouillon suite à la hausse des taux d'intérêt par la Fed. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Khashoggi, l'Arabie saoudite et le Yémen
Plus...