La BNS a plus d'actions Facebook que Zuckerberg

BourseLa Banque Nationale Suisse détient plus de titres que le fondateur du réseau social. Mais ce type d'actions ne lui permet pas d'en prendre le contrôle.

Mark Zuckerberg n'est qu'un actionnaire minoritaire au sein de Facebook mais il détient la majorité des droits de vote.

Mark Zuckerberg n'est qu'un actionnaire minoritaire au sein de Facebook mais il détient la majorité des droits de vote. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mark Zuckerberg a eu le nez creux en vendant de gros paquets d'actions de Facebook dans les trois mois précédant l'éclatement du scandale Cambridge Analytica qui a fait plonger le cours. Avec comme conséquence que la Banque Nationale Suisse (BNS) détient désormais plus d'actions que le fondateur du réseau social, relève la HandelsZeitung.

La banque centrale helvétique détient à la fin mars un peu plus de 8,93 millions de valeurs contre 8,91 millions pour Mark Zuckerberg. La BNS est encore loin des principaux actionnaires du réseau social et elle n'a aucune chance de prendre le contrôle du groupe.

Des actions de classe A

En effet, la BNS détient des titres de classe A, qui donnent droit à un vote et au versement d'un dividende. Mark Zuckerberg garde le contrôle de Facebook grâce à ses actions de classe B, qui lui accordent dix voix pour chaque valeur en sa possession. Ces titres ne sont pas cotés et sont détenus en majorité par le fondateur de Facebook ainsi que sa direction et ses employés.

Mark Zuckerberg exerce le contrôle de Facebook grâce aux 393,9 millions de titres de classe B qu'il contrôle et qui lui donnent une majorité absolue en droits de vote. Le fondateur détient donc près de 405 millions d'actions qui représentent 61,2 milliards de dollars sur une valorisation de marché estimée à 444,5 milliards, soit 13,8% environ du capital-actions.

Quant à la valeur de la participation détenue par la BNS, elle s'est ressentie des soubresauts du cours sur les marchés puisque sa valeur s'est contractée de 147 millions de dollars. Pas de quoi inquiéter les responsables des investissements de la banque centrale, puisqu'elle a détient près de 62 milliards en actions américaines dans environ 2600 entreprises.

(nxp)

Créé: 29.03.2018, 08h40

Articles en relation

Facebook renforce la protection des données

Internet Le groupe, englué dans le scandale Cambridge Analytica, promet plus de contrôle aux gens sur leurs données personnelles. Plus...

Pour le lanceur d'alerte, Facebook doit être «réparé»

Réseaux sociaux Christopher Wylie, qui a révélé le siphonnage de données Facebook par Cambridge Analytica, accuse son ex-employeur d'avoir manipulé la présidentielle américaine. Plus...

L'Allemagne ouvre une enquête sur Facebook

Scandale Analytica La ministre de la Justice a convoqué des dirigeants du premier réseau social mondial pour une réunion sur les questions de confidentialité. Plus...

Facebook devra-t-il avoir une adresse helvète ?

Réseaux sociaux La loi pourrait être modifiée afin de faciliter les procédures judiciaires visant les réseaux sociaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...