L’immobilier commercial vacille à Genève

EconomieL’abondance de bureaux vides ne cesse de croître à Genève et les prix plongent.

Image de synthèse du centre des Fayards à Versoix

Image de synthèse du centre des Fayards à Versoix Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bâtiment est flambant neuf. Sans être au centre de Genève, le nouveau Forum Fayards de Versoix bénéfice d’une situation plutôt attrayante. Il se trouve à deux pas de l’autoroute, à 10 minutes de Cointrin et à moins de quinze minutes de la gare de Cornavin. Pourtant depuis sa mise en fonction en février 2013, 5000 m2 sur les 8300 à disposition sont toujours sans locataires.

«Il y a beaucoup de demandes de visites, mais elles peinent ensuite à se concrétiser par un contrat de location définitif», affirme-t-on du côté de la Compagnie foncière du Léman, qui a pour charge de remplir l’immeuble.

Cet exemple illustre bien l’état dans lequel se trouve le marché immobilier de bureaux au bout du Léman. Contrairement à l’immobilier résidentiel, la situation dans le secteur commercial est tendue, avec des prix revus à la baisse. «Les prévisions annoncent des reculs occasionnels des loyers», peut-on lire dans la dernière étude de Wüest & Partner.

160 000 m2 de bureaux seraient vacants à Genève

Selon le dernier indicateur des loyers de bureaux réalisé par Colliers International Suisse romande, 160 000 m2 de bureaux seraient vacants dans le canton de Genève, en augmentation de 20 000 m2 depuis décembre 2012. La moitié se situe dans la ville elle-même, en augmentation de 40 000 m2 sur six mois.

On comprend du coup mieux pourquoi les attentes pour les prochains mois sont mitigées. «Les entreprises ne cherchent plus ni à déménager ni à s’agrandir, peut-on lire dans le dernier rapport réalisé par Colliers International Suisse romande. Nous nous situons dans une sorte de stagflation immobilière.» Pour la contrer, les bailleurs n’hésitent pas à offrir des prestations en plus, tels que des primes ou des équipements supplémentaires. Plusieurs sources confirment aussi que pour inciter la demande, une gratuité provisoire du loyer s’est quasi transformée en norme à Genève. (TDG)

Créé: 12.07.2013, 12h19

Articles en relation

«Les prix du marché immobilier sont exorbitants à Genève»

Immobilier Le directeur des Rentes genevoises n’entend pas, à ce stade, investir dans l’acquisition de nouveaux objets. Plus...

La société Colliers International Suisse romande constate une forte tendance baissière pour le moyen de gamme depuis fin 2011. (Cliquez sur le graphique pour l'agrandir)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...