L'arrêt de travail chez Thermo Fisher continue

Ecublens (VD)Une rencontre a réuni la direction locale, les représentants des employés, le Service cantonal de l'emploi et le syndicat Unia, jeudi.

Le personnel se mobilise contre une délocalisation qui entraînerait la suppression de 106 postes sur 165, à Ecublens.

Le personnel se mobilise contre une délocalisation qui entraînerait la suppression de 106 postes sur 165, à Ecublens. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le débrayage s'est poursuivi jeudi pour une deuxième journée consécutive chez Thermo Fisher à Ecublens (VD), après l'annonce de la délocalisation d'une centaine d'emplois en République tchèque. Une rencontre a réuni la direction locale, les représentants des employés, le Service cantonal de l'emploi et le syndicat Unia.

«Les discussions sont encore en cours», a déclaré à l'ats Lucas Dubuis, porte-parole d'Unia. Une assemblée générale du personnel se tiendra vendredi matin à 08h00 à Ecublens. Aucune information ne sera dévoilée avant cela.

Perte de 106 postes

Le personnel se mobilise contre une délocalisation qui entraînerait la suppression de 106 postes sur 165, à Ecublens. Il réclame le retrait du projet de restructuration, la prolongation à fin mai de la procédure de consultation et l'intégration du syndicat Unia dans cette procédure.

L'entreprise est spécialisée dans les instruments de mesure de précision, notamment les spectromètres à émission optique et rayon X. (ats/nxp)

Créé: 20.04.2017, 19h40

Articles en relation

Arrêt de travail chez Thermo Fisher à Ecublens

Vaud Les salariés du groupe américain dénoncent la délocalisation d'une partie de la production en République tchèque. La grève continue jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Donald à l'ONU
Plus...