Greenpeace épingle Nestlé sur le plastique

EnvironnementL'ONG, après avoir organisé 484 opérations de nettoyage dans le monde, constate que Nestlé est, après Coca-Cola, la firme dont on retrouve le plus de produits en plastique dans la nature.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nestlé est, après Coca-Cola, la firme dont on retrouve le plus de produits en plastique dans l'environnement, selon une analyse publiée mercredi par Greenpeace. L'ONG appelle ces entreprises à baser leur modèle économique sur la réutilisation.

Greenpeace, en partenariat avec le mouvement «Break Free From Plastic» (se libérer du plastique) a organisé 484 opérations de nettoyage dans 51 pays lors de la journée internationale de nettoyage des plages le 21 septembre dernier. Sur les 476'423 emballages à usage unique et déchets en plastique récupérés, 43% étaient clairement identifiables comme appartenant à l'une ou l'autre marque.

Coca, Nestlé, Pepsi

Après analyse de ces déchets, les trois plus grands pollueurs de plastique au monde sont, comme l'année dernière, Coca-Cola, suivi par Nestlé et Pepsico, écrit l'organisation dans son communiqué. La liste noire est complétée par Mondelez International, Unilever, Mars, P&G, Colgate-Palmolive, Phillip Morris et Perfetti Van Melle.

«Il est urgent pour ses entreprises de se fixer des objectifs contraignants en ce qui concerne la réduction de la quantité de plastique utilisée et de généraliser des systèmes réutilisables», estime encore l'ONG. Ces firmes doivent prendre leur responsabilité afin de «répondre efficacement» aux conséquences provoquées par «la crise actuelle de la pollution plastique».

Coop devant Nestlé en Suisse

Sur les rives du lac Léman à Vevey, les bénévoles ont ramassé 1124 objets en plastique en l'espace de deux heures, rapporte l'organisation. Ici, aussi Nestlé est le deuxième pollueur en importance, avec Coop en tête et Coca-Cola en troisième position. Ils ont également trouvé de nombreux objets provenant des principaux acteurs de la grande distribution comme Migros, Denner ou Lidl Suisse, souligne encore Greenpeace.

En avril, l'organisation avait amené un dragon géant conçu à base d'emballages devant l'entrée de la multinationale Nestlé à Vevey (VD) pour réclamer la fin des emballages jetables. (ats/nxp)

Créé: 23.10.2019, 07h46

Articles en relation

Greenpeace dénonce les alternatives au plastique

Pollution L'organisation écologiste Greenpeace s'insurge contre les fausses «solutions» pour arrêter l'utilisation du plastique qui étouffe la planète. Plus...

Unilever promet à son tour de réduire les emballages

Pays-Bas Le groupe Unilever, dont l'«empreinte plastique» est d'environ 700.000 tonnes par an, a annoncé lundi vouloir réduire de moitié ses emballages d'ici 2025. Plus...

Bientôt la fin des sacs plastiques en Allemagne

Environnement Les sacs en plastique ne seront plus autorisés en Allemagne dès 2020. Les commerçants disposeront d'une période de transition de six mois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grande-Bretagne plébiscite le Brexit de Johnson
Plus...