Avant les vacances, nos conseils pour trouver le meilleur change

Marché des changesComme chaque année, en juin, les grands départs pour les bords de mer se préparent. Et les meilleurs budgets commencent par l’achat de devises avec les meilleurs cours possibles.

Image: Pierre Albouy (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comme chaque année, en juin, les départs en vacances se préparent. Cette échéance suscite un souci récurrent: comment changer son argent, acheter de l’euro le plus souvent, au meilleur prix. Bref rappel de certaines données, afin de favoriser, un tant soit peu, la vigueur de son budget.

Première réalité cruciale. Lorsque les médias livrent leurs informations quotidiennes sur le marché des changes, ils évoquent des cours interbancaires, reflétant l’évolution de l’offre et de la demande pour chaque devise. Les banques utilisent cette même référence pour se prêter mutuellement de l’argent, libellée dans les différentes devises. Ces cours évoluent en permanence et ne concernent que les professionnels, On parle souvent de cours «devises».

Les bureaux de change et les banques vendent aussi des devises aux particuliers. Lorsqu’ils préparent leurs emplettes dans les pays voisins ou leurs vacances. Dans ce contexte, les tarifs sont complètement différents et on parle souvent de cours «billets». Il est évident que tous ces établissements se font payer de tels services, avec des cours plus ou moins rémunérateurs. Ces derniers varient souvent auprès de chaque enseigne.

Certaines sociétés perçoivent en outre un émolument sur chaque opération de change. Quelques exemples proposés par le site d’informations financières cash.ch s’avèrent riches d’enseignements: 5 francs chez UBS, 5 francs chez Credit Suisse et 2 francs chez PostFinance. Ces «taxes» sont infligées lorsque l’acheteur de devises ne dispose pas de compte dans les banques où il se présente. Les CFF empochent 4 francs, mais les titulaires de l’abonnement général sont épargnés.

L’attrait du liquide

Des émoluments importants sont aussi perçus sur les retraits d’argent liquide à l’étranger, avec des cartes de crédit ou de débit. Parfois jusqu’à 10 francs par retrait. Les paiements à l’étranger sans argent liquide, avec de la monnaie plastique, s’avèrent relativement peu taxés: 1 à 2 francs par achat ou 1,5 à 2% du montant de chaque transaction dans un restaurant ou chez un détaillant.

Mais prudence! Les conditions générales peuvent différer chez chaque prestataire de services et requièrent vigilance et comparaisons. Sans compter que leurs cours de change respectifs eux-mêmes varient. Ils excèdent souvent d’environ 2% les cours «devises».

Il est aussi important de noter que la tenue d’un compte «dollars» ou d’un compte «euros» dans une banque suisse constitue un service relativement onéreux. Tenant compte de tous ces éléments, mais sans négliger les impératifs de sécurité, il peut être intéressant d’examiner la possibilité d’utiliser de l’argent liquide. Après avoir bénéficié d’un cours un peu plus favorable, en changeant des sommes souvent situées entre 1500 et 3000 francs, toutes les charges annexes peuvent être oubliées. (TDG)

Créé: 19.06.2017, 12h00

Articles en relation

Le franc est toujours trop fort, selon la Banque nationale

Marché des changes En dépit de prévisions d’affaiblissement du franc par rapport à l’euro, l’institut d’émission helvétique n’entend pas lâcher les taux d’intérêt négatifs. Plus...

Local ou virtuel, l’argent change de visage

Monnaie Du léman au bitcoin, de la micro-monnaie purement régionale à sa version cryptée et intraçable, les formes de paiement évoluent. Décryptage. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les insectes débarquent dans nos assiettes
Plus...