Après le financement, voici le prêt participatif

SuisseTout le monde connaît ou presque le crowdfunding pour financer un projet, place au crowdlending pour obtenir un prêt sans passer par une banque.

Le crowdlending permet d'obtenir un prêt sans passer par une banque ou institut financier.

Le crowdlending permet d'obtenir un prêt sans passer par une banque ou institut financier. Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le financement participatif a toujours plus de succès. En effet, le crowdfunding, qui permet à la foule de financer un projet via une plateforme internet, est en vogue. Non seulement, il existe à ce jour quelque 50 plateformes de ce type en Suisse, mais en plus elles permettent de récolter toujours plus d'argent. Ainsi si en Suisse, 128 millions de francs ont été levés en 2016, c'est près de 400 millions qui auront été récoltés en 2017, selon le magazine Bilan qui cite une étude de la Haute école de Lucerne.

Désormais, il existe une nouvelle mode qui fait appel à l'argent des citoyens: le «crowdlending». Soit le crédit participatif. Il permet d'obtenir un prêt sans passer par une banque ou institut financier, explique le magazine. Il fonctionne de manière simple: un porteur de projet lance un appel sur une plateforme internet et chaque «financeur» devient détenteur d'une partie du prêt. Un prêt dont le taux est fixé en fonction de la popularité ou de la nature du projet.

Remboursement mensuel

Tout le monde peut faire appel à ce financement. Conditions: décliner son identité, indiquer la somme souhaitée et la durée du crédit. La plateforme donne alors une estimation des mensualités, des intérêts et des frais, explique Bilan. Une fois vérifiée et si elle est solide, la demande est alors publiée. A charge alors pour le demandeur de rembourser son prêt mensuellement.

Et ça marche plutôt bien: la plateforme Swisslending a déjà financé plus d’une douzaine de projets de promoteurs immobiliers pour plus de 16 millions de francs, dévoile Bilan. Deux ont déjà été remboursés avec des rentabilités de plus de 8% par an. Hic pour les prêteurs: si l'emprunteur fait faillite ou n'arrive pas à rembourser, ils perdent le capital investi.

Jusqu'en août 2017, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, la Finma avait fixé à 20 le nombre de prêteurs maximum par demande de crédit. Mais désormais, il n'y a plus de plafond. Le développement du crowdlending a donc de beaux jours devant lui, d'autant qu'il peut toucher à l'entrepreneuriat et des créations d'entreprises, la culture, le sport, les vacances, les frais de scolarité, l'immobilier, etc. Jusqu'ici, les prêts participatifs ont concerné à 40% les particuliers et à 60% les entreprises et PME.

Les banques intéressées

Le crowdlending marche donc directement sur les plates-bandes des banques. Mais si celles-ci surveillent de près son développement, elles y voient aussi un intérêt et un investissement à moindre coût. Car dès qu'une plateforme atteint une taille critique, elles rentrent alors dans son capital, selon un expert interrogé par Bilan. Pour Vincent Pignon, président de la Swiss Crowdfunding Association, le crowlending est complémentaire aux prêts bancaires classiques et ne menacent pas les banques grâce aux règles fixées par la Finma.

Du coup, on assiste à toujours plus de collaborations dans ce secteur. Ainsi Postfinance a noué un partenariat avec Lendico, leader européen du crowdlending, Raiffeisen va monter sa propre plateforme de financement participatif, heroslocaux.ch. Et d'autres établissements commencent à s'associer avec des plateformes.

(nxp)

Créé: 15.01.2018, 11h06

Articles en relation

Le «crowdfunding» sera facilité dès le 1er août

Suisse L'argent récolté via le financement participatif pourra être stocké durant 60 jours mais aucun intérêt ne pourra être versé. Plus...

La pierre, nouveau marché du crowdfunding

Économie Les opérations de financement par des particuliers font irruption dans le secteur immobilier. Plus...

Saas-Fee casse les prix avec un projet de crowdfunding

Valais La station valaisanne cherche à contrer le recul des nuitées avec un projet de financement participatif. Plus...

Du «crowdfunding» pour contrer le racisme

France Une campagne a été lancée sur le net afin de remplacer les affiches nauséabondes du maire de Béziers, Robert Ménard. Plus...

A quand le crowdfunding pour acheter sa maison?

Immobilier Le Credit Suisse estime que sans cadre législatif, le financement participatif ne connaîtra pas d’essor. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.