1MDB: un Malaisien se fait confisquer 700 millions

Scandale 1MDBLow Taek Jho a passé un accord avec la justice américaine, dans le scandale du fonds souverain malaisien 1MDB.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le financier malaisien Low Taek Jho, au coeur du vaste scandale du fonds souverain malaisien 1MDB a accepté de se voir confisquer 700 millions de dollars d'actifs, dont un hôtel à Beverly Hills et un jet privé, selon un accord négocié avec la justice américaine annoncé mercredi.

«Un montant faramineux d'argent détourné par 1MDB aux dépens de la population malaisienne a été blanchi par l'achat d'actifs aux États-Unis et dans d'autres pays», a déclaré le procureur Nick Hanna dans un communiqué. «Grâce à cet accord négocié, un des hommes prétendument au coeur de ce vaste système va perdre tout accès à des centaines de millions de dollars» s'est-il félicité.

Les autorités américaines, dont le département de la Justice, ont engagé l'an dernier des poursuites pénales contre deux anciens banquiers de Goldman Sachs accusés de s'être entendus avec le financier malaisien Low Taek Jho, aussi connu sous le nom de Jho Low, pour détourner 2,7 milliards de dollars de 1MDB, sous forme de rétrocommissions.

«Pas un aveu de culpabilité»

Low Taek Jho, connu pour ses soirées avec la jet set d'Hollywood était un ancien conseiller officieux de 1Malaysia Development Berhad - un fonds créé dans le but apparent de moderniser l'économie de la Malaisie, mais dont des sommes colossales auraient été détournées.

L'argent puisé dans le fonds 1MDB, aurait bénéficié à l'ex-Premier ministre malaisien Najib Razak et à ses proches qui l'aurait utilisé pour financer des dépenses somptuaires, allant d'oeuvres d'art à des biens immobiliers. Dans une déclaration publiée mercredi, Low a salué l'accord, mais a ajouté qu'il «ne constituait pas aveu de culpabilité, de responsabilité ou de toute forme de méfait de (s)a part ou de la part des propriétaires des actifs». (afp/nxp)

Créé: 31.10.2019, 04h20

Articles en relation

Scandale 1MDB: la Malaisie inflige des amendes

Asie La commission anticorruption s'est saisie de l'affaire qui concerne un détournement de fonds de 4,5 milliards et dans laquelle ont trempé des banques suisses. Plus...

1MDB: poursuites contre 17 cadres de Goldman Sachs

Scandale du fonds malaisien La banque américaine Goldman Sachs est soupçonnée d'avoir prêté son concours à des détournements présumés au sein du fonds souverain malaisien 1MDB. Plus...

1MDB: ouverture du procès de l'ex-Premier ministre

Malaisie Najib Razak et ses proches sont accusés d'avoir puisé des sommes colossales dans le fonds souverain censé servir au développement économique de la Malaisie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...