Passer au contenu principal

Réseau et toileEasyjet présente la Calabre comme une terre mafieuse

Dans une publicité sur Instagram, la compagnie aérienne tentait de vanter la destination de Lamezia, en Calabre. La description tellement pleine de clichés a suscité un tollé italien.

Photo d’illustration.
Photo d’illustration.
KEYSTONE

Easyjet a créé le tollé mardi auprès des Italiens. Dans une publicité sur Instagram, la compagnie aérienne tentait de vanter la destination de Lamezia, en Calabre. Sauf que la description… était pour le moins moins flatteuse. «Pour un aperçu authentique de la trépidante vie italienne, rien de mieux que la Calabre. Cette région souffre d’une évidente absence de touristes à cause de son histoire d’activité mafieuse et de tremblements de terre, et du manque de villes «iconiques» comme Rome et Venise capables d’attirer les fans d’Instagram», écrivait Easyjet. Le bad buzz n’a pas tardé. «Plus cliché tu meurs. Merci Easyjet pour tes descriptions douteuses et qui (surtout) donnent envie», a répondu sur son compte Instagram Rosanna, une Genevoise d’origine italienne.

Cette «pseudo-opération marketing» est «agressive, myope et a une claire saveur raciste», et représente «une somme de préjugés inqualifiables», a fustigé la présidente de la région, Jole Santelli.

La compagnie a fini par changer le texte qui a fait le tour de la Toile, en insistant sur «les plages de sable blanc immaculées» de la région ou ses «temples normands, romains et grecs et palaces bourbons». Elle a présenté ses excuses aux Calabrais.

«Lintention originelle du texte était de souligner que la Calabre était sous-évaluée à létranger dun point de vue touristique», a indiqué la compagnie dans un communiqué relayé par les agences de presse italiennes. La présidente de la Calabre ne perd toutefois pas le nord. Elle a réclamé au géant britannique, sur Facebook, d’augmenter considérablement les vols et ce afin de «remédier à une gaffe sans précédent».