Passer au contenu principal

Sur l’imposition des couples, le PDC est taxé de rétrograde

Le Conseil national rejette l’initiative PDC «non à la pénalisation des couples mariés». Le débat a porté un peu sur la politique fiscale, beaucoup sur des questions sociétales.

Eveline Widmer-Schlumpf et son camarade de parti, le conseiller national Hansjörg Hassler (PBD/GR).?
Eveline Widmer-Schlumpf et son camarade de parti, le conseiller national Hansjörg Hassler (PBD/GR).?
PETER SCHNEIDER/KEYSTONE

Cela devait être le moteur du PDC en année électorale. Lancée en 2012, son initiative «Non à la pénalisation du mariage» vise à éliminer la discrimination fiscale que subissent aujourd’hui environ 80'000 couples mariés, disposant d’un revenu annuel commun d’au moins 190'000?francs, qui paient plus d’impôt fédéral direct (IFD) que les couples non mariés. Mais le texte a viré mercredi au débat de société. Finalement, la Chambre du peuple a refusé l’initiative par 102 voix contre 86 au bénéfice d’un contre-projet direct.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.