Lara Gut-Behrami 3e du Super-G de Bansko

Ski alpinLa Tessinoise a décroché le premier podium de sa saison ce dimanche en Bulgarie. 66e victoire de Mikaela Shiffrin.

Mikaela Shiffrin (au centre) célèbre sa 66e victoire en Coupe du monde, entourée de l'Italienne Marta Bassino (2e, à g.), et de la Tessinoise Lara Gut-Behrami (3e, à dr.).

Mikaela Shiffrin (au centre) célèbre sa 66e victoire en Coupe du monde, entourée de l'Italienne Marta Bassino (2e, à g.), et de la Tessinoise Lara Gut-Behrami (3e, à dr.). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une année jour pour jour après son dernier podium en Coupe du monde (le 26 janvier 2019 à Garmisch), Lara Gut a renoué avec les joies de la boîte dimanche lors du super-G de Bansko (Bulgarie).

En net regain de forme durant tout le week-end, la Tessinoise a confirmé la bonne impression laissée lors des deux descentes bulgares. De bon augure avant les épreuves de vitesse de Sotchi, la semaine prochaine, sur une piste où elle a déjà brillé, notamment lors des Jeux olympiques de 2014.

Tout devant, Mikaela Shiffrin a à nouveau impressionné. Déjà victorieuse de la première descente vendredi, l’Américaine, championne du monde en titre de super-G, remporte la 66e victoire de sa carrière et empoche donc à nouveau 100 points pour accentuer encore son avance au classement général de la Coupe du monde.

A la deuxième place de ce super-G, on retrouve l’Italienne Marta Bassino, déjà au même rang la veille, qui réalise le meilleur week-end de sa carrière dans les épreuves de vitesse.

Comme samedi, Corinne Suter n’a pas donné une impression de maîtrise sur une piste qui ne lui convient pas vraiment. La Schwytzoise a néanmoins eu le mérite de mettre de l’engagement dans son ski pour finalement décrocher une belle quatrième place (+0’’92).

Pour Michelle Gisin, le week-end dans la station bulgare est définitivement à oublier. Éliminée vendredi lors de la première descente, 29e samedi, l’Obwaldienne a encore une fois skié loin de ses standards dimanche lors du super-G (28e, +3’’26). Jasmine Flury, de retour à la compétition ce week-end pour la première fois depuis sa blessure en début de saison à Lake Louise, ne gardera pas non plus un souvenir flamboyant de son premier super-G de l’hiver (22e, +2’’73).

Créé: 26.01.2020, 10h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...