Ankara proteste auprès de Genève pour une photo

TurquieLe consulat turc a demandé le retrait du cliché exposé sur la Place des Nations.

Image: Twitter/Evrensel Gazetesi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une photo exposée sur la Place des Nations qui met en cause l'actuel président turc Recep Tayyip Erdogan provoque la colère de la Turquie. Son consulat a demandé le retrait du cliché. La Ville de Genève se penchera mardi sur cette requête.

Le photographe genevois d'origine kurde et arménienne Demir Sönmez expose jusqu'à dimanche 58 photos de manifestations organisées sur la Place des Nations. Parmi elles, celle d'une banderole en mars 2014 qui rendait responsable M. Erdogan, alors Premier ministre, du décès d'un adolescent lors d'une protestation à Istanbul.

«Je m'appelle Berkin Elvan, la police m'a tué sur l«ordre du Premier ministre turc», soulignait cette inscription. Le Conseil administratif doit traiter de cette question mardi après-midi, a dit lundi à l'ats son porte-parole Philippe d'Espine, confirmant une information publiée Le Courrier.

Lundi après-midi, syndicom dont est membre M. Sönmez a apporté son soutien au photographe et dénoncé le consulat turc. «Il est hors de question que celui-ci décide de ce qui doit être exposé sur la Place des Nations ou ailleurs en Suisse», affirme également le syndicat. (ats/nxp)

Créé: 25.04.2016, 12h32

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'affaire Maudet inquiète jusqu'à Berne
Plus...