Stade de Genève: le champignon tueur est de retour!

FootballLa pelouse de l'enceinte genevoise a été attaquée, comme celle de Saint-Gall. L’infection des gazons touche toute l’Europe.

La pelouse du Stade de Genève a été «attaquée» par des champignons.

La pelouse du Stade de Genève a été «attaquée» par des champignons. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mauvaise nouvelle: le champignon tueur est de retour. Il y a deux ans, le «Pyricularia oryzae» débarquait en Suisse et ravageait les pelouses des stades de foot notamment. Traînées jaunes sur écrin vert: un résultat moche.

À la veille du derby entre Servette et Xamax, le Stade de Genève est à nouveau touché. Comme Saint-Gall, comme Nice, comme plein d’endroits en Europe. La Praille est sans doute moins seule dans son malheur, mais ça lui fait une belle jambe…

Luc Rasca, directeur de la Fondation du Stade de Genève, déplore évidemment la situation. «Nous avons immédiatement pris toutes les mesures, explique-t-il. Il n’y a pas eu de jardinier en vacances ou d’oubli d’arrosage de la part de son remplaçant (ndlr: tout est automatisé en fonction des conditions météo), comme certains l’ont dit. Il y a eu le retour de ce champignon extrêmement virulent, que nous avons tout de suite traité avec des fongicides. Mais il avait déjà attaqué une partie du gazon. Et si nous avons aussitôt stoppé sa prolifération, il faut maintenant un peu de temps pour la repousse du semis.»

La pause internationale servira à cela. Mais ce samedi soir, Servette et Xamax en découdront sur un terrain jauni par endroits. Certaines parties seront même terreuses (le reliquat organique de la vie du gazon), le maudit champignon ayant «séché» définitivement l’herbe réelle existante de la pelouse hybride.

Dommage, mais le problème a été pris relativement tôt et la pelouse de la Praille est aux soins intensifs. Elle devrait avoir retrouvé sa splendeur dans deux semaines.

Créé: 30.08.2019, 16h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...