Passer au contenu principal

Cinéma à la maison, c’est le souk!Face au boom du streaming, la télé classique résiste!

La pandémie a accéléré la mue du marché des accès aux films et séries. Le mastodonte Netflix ne règne plus en option unique. Passage en revue des différentes plateformes qui tentent de détourner le téléspectateur des chaînes nationales.

Dans «le monde d’hier», Netflix hoquetait en matière de communication. Si sa petite cuisine algorithmique reste mystérieuse alors qu’elle conditionne toute sa clientèle, son pouvoir de pénétration en Suisse est désormais évalué à 45% dans la tranche 15 ans et plus, à 75% chez les jeunes de 15 à 24 ans. Toujours selon une étude de Moneyland menée en 2020, Prime Video Amazon, par exemple, reste nettement en retrait, avec 7% d’utilisateurs en Suisse.

La RTS reste la préférée

Ainsi, Netflix annonce plus de 203 millions d’abonnés, avec quelque 36 millions de nouvelles recrues sur 2020. En Suisse, le mastodonte américain a passé la barre des 2,2 millions d’utilisateurs. Dans la masse des chiffres, un micro phénomène intrigue. Malgré la consommation globale accrue de produits plateformes, les Suisses ne décrochent pas de la classique petite lucarne – 95% de la population dit regarder la télévision nationale, 69% chaque jour. Toujours selon l’étude de Digimonitor conduite d’avril à mai 2020, la RTS vit encore de beaux jours, préférée à Netflix par trois fois plus de téléspectateurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.