Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Crise du Covid-19Divertissement, e-commerce, tourisme: les gagnants et les perdants

Géant mondial du commerce en ligne, l’américain Amazon a vu son chiffre d’affaires décoller de près de 40% en 2020 à près de 387 milliards de dollars.

Les revenus d’Amazon décollent

Le divertissement confiné en forme

Le transport aérien cloué au sol

Les pétroliers englués

ATS

1 commentaire
Trier:
    Gaston Lagaffe

    Si on regarde les "mesures" contre la syndémie au plan mondial, ce qui est le plus dramatique pour l'emploi, c'est l'arrêt du tourisme. En effet, le tourisme est le plus gros employeur de la planète (il concentre environ 11 % des postes de travail à lui seul). Si à ça, on ajoute une partie des 2 milliards de travailleurs informels dont l'activité est elle aussi tributaire du tourisme (chauffeurs de taxis, tenanciers de guesthouses, de petites boutiques de location de véhicules, vendeurs de souvenirs, etc...), soit probablement 1 milliard de personnes, on voit que la dévastation sociale est réelle, et impacte 1'300'000 personnes, au moins, et ce majoritairement dans des pays sans filet social. A cela, ajoutons le fait que dans de nombreux pays, le prix des aliments de base augmente, on a là deux armes de destruction massive en pleine action : pauvreté et famine. Combinées grâce aux "mesures" anti-Corona, elles vont tuer plusieurs centaines de millions de personnes ! Il ne serait pas surprenant de voir, dans quelques mois, que les conséquences des "mesures" anti-Corona auront tué 50 ou 100 fois plus de personnes que le virus ! Ce n'est pas du "corona-scepticisme" que de dire cela, c'est être bien conscient du grave danger que court l'humanité, un danger bien plus grave que la syndémie elle-même !

Articles en relation