Passer au contenu principal

JusticeDeux promoteurs genevois accusés d’escroquerie à grande échelle vont être jugés

Le Ministère public a aussi saisi le Tribunal correctionnel d’un acte d’accusation à l’encontre de trois représentants d’une entreprise générale.

Photo d’illustration.
Photo d’illustration.
Steeve Iuncker-Gomez

Deux promoteurs immobiliers genevois et trois représentants d’une entreprise générale vont être jugés: le Ministère public a saisi, en date du 24 novembre, le Tribunal correctionnel d’un acte d’accusation de 197 pages à leur encontre.

Enfin, doivent se réjouir les centaines de personnes qui ont le sentiment d’avoir été grugées par ces prévenus! Les promoteurs ont en effet défrayé la chronique depuis 2013. Ils sont principalement accusés d’avoir encaissé des centaines d’acomptes de réservation pour plusieurs promotions, notamment à Onex, Soral et Satigny. Autant d’affaires révélées par la «Tribune de Genève».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.