Passer au contenu principal

Accords vins et mets de fêteDeux nouveaux cavistes genevois arrosent notre réveillon de Noël

Ils tiennent de toutes nouvelles caves à vin naturel aux Eaux-Vives et à Plainpalais. Ils nous proposent de belles topettes pour accompagner les victuailles de fin d’année. Tchin!

Vincent de Ferluc, caviste au "Nino" situé au 5, Boulevard de Saint Georges.
Vincent de Ferluc, caviste au "Nino" situé au 5, Boulevard de Saint Georges.
LAURENT GUIRAUD

Nino, c’est le nom mignon d’une toute nouvelle cave plainpalaisienne. Une vraie cave de quartier, conçue pour abreuver dignement et quotidiennement les voisins. Ici règne le vin dans son plus simple élément. Naturel, bio ou biodynamique. Sans chimie, ni tripatouillage. La sélection compte une soixantaine de références, entre 15 et 55 fr., dont quelques classiques du genre tels le Domaine Mazel ardéchois ou le vénérable Domaine Valette dans le Mâconnais, plus quelques héros locaux, comme le précieux Paul-Henri Soler.

La boutique déroule aussi quelques bières artisanales de garde, des gnoles choisies, du cidre… et une planche de skate. Ce qui n’a l’air d’étonner personne. Ce sont Anand Batdeger et Vincent de Ferluc, les deux papas de ce Nino. Le premier s’occupe plutôt de la communication, le deuxième de la sélection.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.