Passer au contenu principal

FranceDeux morts à Cholet: l’homme interpellé a reconnu les faits

Le trentenaire suspecté d’avoir tué deux personnes et blessé grièvement une troisième samedi après-midi dans une commune de l’ouest de la France a reconnu les faits. Il était déjà connu de la police pour des délits de droit commun.

L’homme interpellé samedi après la double agression mortelle de Cholet, dans l’ouest de la France, a reconnu les faits, a déclaré dimanche le procureur d’Angers. Il est suspecté d’avoir tué deux personnes à Cholet et d’avoir blessé grièvement une femme âgée.

«Les faits ont été reconnus par la personne en garde à vue», a déclaré à l’AFP le procureur de la République d’Angers Eric Bouillard, qui devrait donner davantage de détails sur le suspect et les faits dans l’après-midi.

Blessures «impressionnantes»

Samedi vers 16h00, dans un quartier périphérique d’Angers, une première agression, «a priori avec un objet contondant ou coupant», a causé la mort d’un octogénaire, tandis qu’une autre personne âgée a été hospitalisée. «Ses jours ne sont plus en danger», mais ses blessures «sont assez impressionnantes et sont la démonstration d’une violence évidente», a indiqué Eric Bouillard.

Au cours d’une seconde agression dans le même quartier, un homme d’une cinquantaine d’années est mort. De source policière, le suspect, âgé de 35 ans, est connu pour des délits de droit commun. Il avait été interpellé chez lui vers 18h00, sans incident, à Cholet.

ATS/NXP