Passer au contenu principal

Le cinéma paie le prix fort avec la pandémieDeux fois moins de projections et chute drastique des entrées

Presque tous les indicateurs de la branche cinématographique suisse ont reculé très fortement en 2020 par rapport à l’année précédente, selon des chiffres de l’Office fédéral de la statistique.

Les salles de cinéma font partie des lieux les plus touchés économiquement par la pandémie.
Les salles de cinéma font partie des lieux les plus touchés économiquement par la pandémie.
KEYSTONE/AP/Natacha Pisarenko

L’an dernier, le nombre de projections a été divisé par deux tandis que le nombre d’entrées a dégringolé des deux tiers. Par contre le film suisse s’en sort bien, notamment grâce à la locomotive Les enfants du Platzspitz.

Presque tous les indicateurs de la branche cinématographique suisse ont reculé très fortement en 2020 par rapport à l’année précédente, indique la statistique du film et du cinéma publiée mardi par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Les chiffres sont sans pitié: les offre de nouveaux films (-43%) se sont effondrés comme le nombre de projections (–49%), d’entrées dans les salles (–65%) ainsi que les recettes de billetterie (-65%).

Le film suisse s’en sort bien

A l’inverse, la production cinématographique suisse enregistre de bons résultats avec une part de marché record de 14%. Le recul des productions américaines est l’une des raisons expliquant cette part de marché élevée, mais non la seule.

Les films suisses ont en effet obtenu de très bons résultats en chiffres absolus également avec environ 600’000 entrées. La part du lion est allée aux Enfants du Platzspitz du réalisateur fribourgeois Pierre Monnard, avec plus de 320’000 entrées. Lancé dès janvier en Suisse alémanique, ce film a clairement contribué à la part de marché élevée du cinéma suisse dans cette région linguistique (17%).

ATS

1 commentaire
    BOAtaNic

    Et ce n'est que le début entre les Amazon Prime Video, Apple TV, Netflix, Canal Cinéma et le prix du billet à Genève à CHF 20,- alors qu'il est quasi moitié prix chez nos voisins.