Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

ADN synthétiqueDeux chercheurs de l’EPFZ nommés inventeurs européens de l’année

Robert N. Grass et Wendelin Stark, chercheurs à l’EPFZ, récompensés pour avoir trouvé le moyen d’encapsuler l’ADN synthétique.
4 commentaires
Trier:
    Jacques Gaillard

    Reste à espérer que la lecture des données décodées à l'aide d'un lecteur ADN mobile continuera d'être interprétable dans les quelques milliers d'années dont il est question. Contrairement à certaines inscriptions précolombiennes qui n'ont jamais été cryptées (on peut les regarder) mais restent indéchiffrables.