Passer au contenu principal

Chaos à WashingtonDestitution, 25e amendement, poursuites judiciaires, que risque Donald Trump?

Après les événements du Capitole, des voix s’élèvent pour empêcher Donald Trump d’aller au bout de son mandat.

Donald Trump s’adressant à ses supporters, peu avant l’assaut du Capitole, le 6 janvier 2021 à Washington.
Donald Trump s’adressant à ses supporters, peu avant l’assaut du Capitole, le 6 janvier 2021 à Washington.
keystone-sda.ch

Le déclarer inapte à gouverner

Le 25e amendement de la Constitution autorise le vice-président et une majorité du cabinet à déclarer le président «inapte» à exercer ses fonctions. Prévoyant le remplacement d’un président dans l’incapacité intellectuelle ou physique d’exercer sa fonction, il n’a jamais été mis en application, bien qu’évoqué par deux fois sous la présidence Reagan.

Tous les démocrates de la commission judiciaire de la Chambre des représentants ont ainsi adressé un courrier à Mike Pence pour lui demander d’invoquer le 25e amendement «dans l’intérêt de la démocratie». Pour eux, le président sortant «est malade mentalement et incapable de gérer et d’accepter les résultats de l’élection de 2020».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.