Passer au contenu principal

Restrictions et quarantainesDésertée par les touristes, la côte espagnole est à l’agonie

Français et Britanniques boudent les plages comme jamais, alors que Madrid assure contrôler l’épidémie.

Des touristes errent sur la Calle del Jamon, à Palma de Mallorca, devant les devantures fermées. Les autorités des îles Baléares négocient par ces mesures une non-mise en quarantaine des touristes britanniques qui rentrent au pays.
Des touristes errent sur la Calle del Jamon, à Palma de Mallorca, devant les devantures fermées. Les autorités des îles Baléares négocient par ces mesures une non-mise en quarantaine des touristes britanniques qui rentrent au pays.
AFP

Les îles Baléares et Canaries vont-elles réussir à échapper à la quarantaine imposée par le Royaume-Uni à tous les voyageurs de retour d’Espagne? Après l’avertissement du premier ministre français, Jean Castex, qui avait recommandé «vivement», vendredi, de ne pas se rendre en Catalogne, c’est le gouvernement britannique qui est monté à l’attaque en prévenant que tous les vacanciers en Espagne seront soumis à quatorze jours d’isolement à leur retour.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.