Passer au contenu principal

JaponDes sumotoris sauvent une femme de la noyade

Une vingtaine de lutteurs de sumo dépêchés sur place par leur maître sont parvenus à hisser sur la berge une jeune femme, qui aurait sauté d’un pont voisin dans une apparente tentative de suicide.

Les sumotoris (lutteurs de sumo) ont fait honneur à leur école, s’est félicitée la police.
Les sumotoris (lutteurs de sumo) ont fait honneur à leur école, s’est félicitée la police.
KEYSTONE

Une vingtaine de lutteurs de sumo ont sauvé jeudi de la noyade une femme d’une trentaine d’années tombée au petit matin dans un canal à Tokyo, ont rapporté plusieurs médias japonais en citant des sources policières.

Alerté par les appels au secours de la jeune femme, qui aurait sauté d’un pont voisin dans une apparente tentative de suicide, un passant a d’abord vainement tenté seul de la hisser sur la berge.

Heureusement, des renforts sont vite arrivés: une vingtaine de lutteurs de sumo, qui s’entraînaient dans leur écurie située à proximité, ont été dépêchés sur place par leur maître, ayant lui aussi entendu les cris de la jeune femme, selon le quotidien «Mainichi Shimbun».

Les imposants athlètes sont rapidement parvenus à la hisser sur la berge. Ils ont aussi aidé à la transporter sur une civière jusqu’à son ambulance.

La jeune femme a été envoyée à l’hôpital par précaution mais elle est indemne, toujours selon le «Mainichi».

La police compte envoyer une lettre de remerciement aux lutteurs de sumo de l’écurie Sakaigawa pour leur intervention, selon les médias, dont les informations ne pouvaient être confirmées dans l’immédiat.

(AFP/NXP)