Passer au contenu principal

Liberté de la presseDes sénateurs sont accusés de vouloir censurer les médias

Beat Rieder, conseiller aux États (Le Centre/VS) et président de la Commission des affaires juridiques, estime que les groupes de presse ont aujourd’hui un pouvoir démesuré. Ce qui peut être nuisible.

Des mesures d’urgence bien encadrées

«Ce mot a été délibérément choisi pour protéger les médias de la censure.»

Matthias Schwaibold, avocat, spécialiste du droit des médias

La «SonntagsZeitung» déjà attaquée

Le conseiller aux États Carlo Sommaruga (PS/GE), membre de la Commission des affaires juridiques, estime que cette proposition de modification de la loi est une «atteinte à la liberté de la presse».

«Il y a toujours trop d’articles de presse qui recherchent le sensationnalisme, sans respecter la sphère privée des personnes concernées. Cela ne va pas.»

Beat Rieder (Le Centre/VS), président de la Commission des affaires juridiques du Conseil des États
9 commentaires
    yedy

    Tiens tiens quand je fais une remarque sur le vocabulaire du journaliste, il ne parait pas encore la censure de 24h. Merci