Passer au contenu principal

Troubles en FranceDes nouveaux incendies de véhicules ont été recensés à Lyon

Des voitures et des poubelles ont été brûlées mercredi soir à Lyon et dans la commune voisine de Feyzin, quatre jours après une flambée de violences urbaines dans la métropole.

Des forces de police et des pompiers ont été envoyés à Lyon et à Feyzin suite au signalement de départs de feux vers 18h.
Des forces de police et des pompiers ont été envoyés à Lyon et à Feyzin suite au signalement de départs de feux vers 18h.
AFP

Plusieurs feux de véhicules ont encore été recensés mercredi soir à Lyon et dans la commune voisine de Feyzin (Rhône), quatre jours après une série de troubles survenus dans la métropole, a-t-on appris de sources concordantes.

La préfecture du Rhône a indiqué à l’AFP que des forces de police et des pompiers avaient été envoyés dans le 8e arrondissement de Lyon et à Feyzin suite au signalement de départs de feux vers 18h.

«Des véhicules et des poubelles ont été brûlés. La police et les pompiers sont en intervention sur les deux sites», a indiqué la préfecture, qui n’a pas relevé d’affrontements entre les auteurs de ces incendies et les forces de l’ordre.

Vers 19h, un journaliste de l’AFP a pu observer que le calme avait été rétabli dans le quartier sensible de Mermoz, dans le 8e arrondissement à l’est de Lyon, qui était quadrillé par les forces de police alors que quelques amas de débris encore fumants entravaient la circulation. Plusieurs tubes de mortiers jonchaient le sol, a-t-on également pu constater.

Feux à Feyzin

À Feyzin, dans la banlieue sud, la police municipale a été alertée, également vers 18h, pour des feux de voiture dans les quartiers des Géraniums et des Maures, a indiqué à l’AFP la maire, Murielle Laurent (PS).

«Six véhicules ont été incendiés», selon l’élue qui a précisé que la police municipale, nationale et les pompiers étaient sur place. «Les choses sont rentrées dans l’ordre, les pompiers sont en train de faire le travail», a-t-elle ajouté

Murielle Laurent précise qu’«aucun regroupement, effusion ou rassemblement» n’ont été observés. De son côté, la préfecture a fait état de l’arrestation d’un suspect à Feyzin.

Flambée de violences

La métropole de Lyon a connu la semaine dernière une flambée de violences urbaines parties jeudi du quartier sensible de la Duchère après l’accident de scooter d’un adolescent de 13 ans, aujourd’hui dans le coma. Des répliques sont survenues les deux soirs suivants dans les villes voisines de Rillieux-la-Pape et Bron.

Le parquet de Lyon a annoncé mercredi l’ouverture d’une information judiciaire sur l’accident de La Duchère, face aux versions contradictoires des faits données par des jeunes du quartier, qui accusent la police d’être impliquée dans l’incident, et celle-ci qui dément formellement.

AFP

2 commentaires
    Maurice

    Normal ces troubles graves depuis des semaines, surviennent car la Police a décidé de s’attaquer au marché de la drogue et ces voyous sont dérangés.... un site mis en ligne, il y a quelques semaines, permet de dénoncer anonymement des lieux où ont les ces marchés..et ça les dealers n’apprécient pas du tout....il,paraît que le site fonctionne très très très fort!