Passer au contenu principal

Encre bleueDes funérailles au rabais

Nul ne connaît le jour et l’heure de la fin des temps. Ou de sa propre fin, à de rares exceptions près. Une chose est cependant sûre: il ne fait pas bon passer de vie à trépas en ce printemps, les funérailles étant limitées au strict minimum, pour ne pas dire bâclées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.