Passer au contenu principal

Bulletins de versement trafiquésDes dizaines de personnes âgées volées à Genève

Près de 700’000 francs ont été détournés au détriment de dizaines de victimes. Radiographie d’un phénomène criminel, entre identités usurpées, vol d’enveloppes et bulletins trafiqués à la main.

À la fin du mois, La Poste reçoit des milliers d’enveloppes pré-affranchies contenant des bulletins de versement.
À la fin du mois, La Poste reçoit des milliers d’enveloppes pré-affranchies contenant des bulletins de versement.
Laurent Guiraud

C’est une escroquerie qui revient par vagues. Elle s’arrête quand les auteurs sont condamnés, puis recommence quand ils sortent de prison. L’arnaque se produit la dernière semaine du mois, lorsque ceux qui utilisent encore des bulletins de versement les rassemblent dans une même enveloppe pré-affranchie, le tout à destination de leur banque.

Après 2008 et 2015, l’escroquerie au bulletin de versement est de retour. Selon nos informations, une nouvelle affaire occupe la justice genevoise depuis plusieurs mois. Le dossier se trouve encore au stade de l’instruction et les victimes se comptent par dizaines. Elles étaient une trentaine dans une première phase de l’enquête pour un total de 690000 francs détournés. Mais de nouvelles personnes escroquées s’ajoutent progressivement à la liste.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.