Passer au contenu principal

FootballDereck Kutesa se réjouit de revenir à la Praille

L’ex-junior du Servette FC, parti en 2016 à Bâle avant de poursuivre sa progression à Lucerne et à Saint-Gall, va retrouver jeudi prochain avec le Stade de Reims les Grenat en Europa League sur ce terrain qu’il aime tant.

Dereck Kutesa, aujourd’hui à Reims, a hâte de revenir à Genève affronter Servette.
Dereck Kutesa, aujourd’hui à Reims, a hâte de revenir à Genève affronter Servette.
AFP

Dereck Kutesa n’avait que 19 ans lorsqu’il a quitté en juin 2016 la Praille avec son baluchon, direction le Parc Saint-Jacques et le FC Bâle. Fraîchement promu avec le Servette FC en Challenge League, le jeune attaquant avait encore du lait derrière les oreilles mais un gros talent à polir. Personne n’a oublié sa pointe de vitesse sur l’aile et ses coups d’éclat aux côtés notamment de Denis Zakaria.

Dereck Kutesa a commencé sa trajectoire avec le maillot grenat, ici contre Juventus Zurich en Promotion League, avant de partir…
Dereck Kutesa a commencé sa trajectoire avec le maillot grenat, ici contre Juventus Zurich en Promotion League, avant de partir…
Eric Lafargue
À Bâle où il a retrouvé l’ex-Servettien Kevin Bua, il remporte la Coupe de Suisse…
À Bâle où il a retrouvé l’ex-Servettien Kevin Bua, il remporte la Coupe de Suisse…
Eric Lafargue
Un petit tour enfin à Saint-Gall avant de filer à Reims…
Un petit tour enfin à Saint-Gall avant de filer à Reims…
KEYSTONE
1 / 4

Après avoir transité par Lucerne et Saint-Gall, le garçon a fait bien du chemin depuis sa période junior en grenat. C’est désormais au Stade de Reims, en L1, que l’ex-international M21 s’illustre aujourd’hui. Ironie du sport, l’ex-gamin du Stade de Genève sera de retour le jeudi 17 septembre sur ce terrain qu’il considère toujours comme sa deuxième maison. «Malheureusement, le huis clos gâche un peu ce come-back», regrette le Genevois âgé désormais de 22 ans. Il se réjouit toutefois de revoir ses ex-coéquipiers, Kastriot Imeri, Boris Cespedes et Anthony Sauthier. «Pour le reste, l’équipe a beaucoup changé…»

Moi qui ai quitté le SFC en Promotion League, cela me fait vraiment tout bizarre de retrouver les Genevois en Europa League»

Dereck Kutesa a hâte de revenir à Genève

Si depuis quil est parti, il suit encore les résultats du Servette FC sur internet, Dereck avoue qu’il ne regarde plus trop les images des Grenat maintenant qu’il se trouve en France. «Moi qui ai quitté le SFC en Promotion League, cela me fait vraiment tout bizarre de retrouver les Genevois en Europa League», poursuit Kutesa, qui a hâte de fouler à nouveau cette pelouse qu’il a tant martyrisée lorsqu’il débordait sur l’aile.

Aussitôt le tirage effectué, ses nouveaux copains du Stade de Reims l’ont sollicité pour tout savoir sur ces Genevois. «Je leur ai répondu que j’avais quitté le club il y a longtemps et que je ne pouvais pas leur dire grand-chose, si ce n’est que Servette a toujours bien joué au foot et que l'’équipe était sur une bonne lancée.»

Alors que le coach Alain Geiger a parlé d’un bon tirage, on imagine que dans cette région où on produit le meilleur champagne du monde on savoure déjà à l’idée d’affronter des p’tits Suisses. «Nous aurions peut-être préféré les Glasgow Rangers ou les Portugais qui se trouvaient dans le même groupe, d’autant que les Genevois seront motivés de défier une équipe de L1, avoue-t-il. Ce ne sera pas facile pour nous mais pour eux non plus.» Autrement dit, cela devait être une belle affiche où Grejohn Kyei se réjouit, lui aussi de retrouver son ancienne formation.

Je ne vous dévoilerai aucune information sur nous»

Dereck Kutesa à propos des caractéristiques du Stade de Reims

A la question de savoir quelles sont les caractéristiques de cette équipe du Stade de Reims, 6e du dernier exercice, Dereck Kutesa joue «carpe sur table», c’est de bonne guerre. «Je ne vous dévoilerai aucunes informations sur nous», sourit l’ex-Servettien qui lâche toutefois qu’il y a «une grosse différence entre la Super League et la Ligue 1 française où cela va plus vite qu’en Suisse.» A voir si cela sera suffisant pour les hommes de David Guion qui renouent avec l’Europe 57 ans après la dernière participation du club… .

En attendant de rejoindre le jet d’eau, Dereck Kutesa, qui se plaît dans cette région où on aime énormément le foot et le champagne, se rendra ce week-end avec son équipe à Angers pour une partie qui s’annonce tout aussi compliquée. «Après un début de championnat avec un nul à Monaco et une défaite face à Lille, on a besoin d’une victoire avant de venir à Genève», reconnaît l’ancien junior grenat qui a toujours dit qu’il reviendrait jouer un jour à la Praille. Il n’avait pas précisé que ce serait avec un maillot rouge et blanc…