Passer au contenu principal

CoronavirusDépister tout le monde, à quel prix?

Le test du Covid-19 est devenu un enjeu de santé publique. Or, pour l’instant, c’est la collectivité qui assume son coût.

Le test nasopharyngé coûte quelque 95 francs. Le Canton veut ouvrir une filière de test plus rapide et gratuite.
Le test nasopharyngé coûte quelque 95 francs. Le Canton veut ouvrir une filière de test plus rapide et gratuite.
Tamedia

Les experts en santé publique sont formels, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) le martèle: les tests de dépistage du Covid-19 sont désormais un pilier de contrôle et d’endiguement de l’épidémie. Les autorités encouragent le dépistage de toute personne présentant des symptômes de la maladie. Le «testing» est devenu un enjeu de santé publique. Un obstacle de taille entrave toutefois sa généralisation: son coût, de 95 francs minimum. L’assurance de base, et bientôt le Canton, mettent la main au porte-monnaie. Mais le système entraîne des inégalités de traitement dans le remboursement des frais entre patients vulnérables et d’autres en meilleure santé. Des experts dénoncent des aberrations.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.