Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Mort de Daute WrightDe nouvelles manifestations à Minneapolis

Un face-à-face tendu, avec plus d’une soixantaine d’arrestations, a opposé mardi soir des manifestants aux policiers près de Minneapolis, pour la troisième nuit consécutive malgré le couvre-feu.

Soixantaine d’arrestations

Contrôle routier

«Taser»

ATS

6 commentaires
Trier:
    Gilles Hieron

    Comparez avec ce qu'on nous a dit il y a 3 jours pour l'Irlande du nord.

    En Irlande du nord il y a eu des émeutes et un bus a brûlé.

    Ici, on a des émeutes à Portland et Minneapolis.

    A Portland des antifa ont bloqué les portes d'un commissariat pour empêcher les policiers de sortir et y ont mis le feu.

    A Minneapolis, les émeutiers ont tiré des feux d'artifices sur la police comme on le voit régulièrement dans les banlieues françaises, et il y a eu quelques pillages de magasins.

    Cela n'est-il pas au moins aussi grave que ce qui s'est passé en Irlande du nord?

    Et pourtant, tout d'abord, en Irlande du nord on vous dit qu'un bus a brûlé, tandis qu'ici on ne vous donne pas de détail, sauf à mentionner des jets de pierres/bouteilles présentés comme une riposte à une agression policière.

    Ensuite, le vocabulaire utilisé consiste à dire là-bas que c'étaient des "violences" et ici que ce sont des "manifestations", le mot "violences" étant ici exclusivement associé à la police.

    Finalement, là-bas on vous mentionne les "unionistes" comme dans les articles sur les républicains où l'on voit systématiquement indiqué "suprémacistes blancs", alors qu'ici pas la moindre mention "BLM" ou "antifa" associé aux émeutes.

    Pourquoi cette différence? Pour influencer le lecteur. En Irlande du nord, la presse de gauche est contre le Brexit, il faut donc montrer une conséquence négative du Brexit. Aux USA la gauche radicale manifeste contre la police. Cela fit avec le narratif de la presse.