Passer au contenu principal

Stratégie d’arborisation cantonaleDe nombreux arbres abattus ne sont pas remplacés

À la suite d’un examen ciblé, la Cour des comptes estime que les ressources allouées à la question des arbres ne sont pas à la hauteur des ambitions du Canton.

Abattage de 8 arbres au Lignon.
Abattage de 8 arbres au Lignon.
Lucien Fortunati

Les arbres sont, depuis quelques années, un sujet hautement émotionnel à Genève. En septembre 2019, quelque 70 citoyens ont interpellé la Cour des comptes sur la gestion et la protection des arbres dans le canton. Tous estimaient que le nombre d’abattages était en nette augmentation. Pour démêler le vrai du faux, l’organe de contrôle s’est plongé dans les données cantonales. Verdict? Il y a une légère augmentation du nombre d’abattages ces dernières années, mais celle-ci reste limitée et s’explique notamment par la sécheresse. En revanche, de nombreux arbres coupés ne sont pas compensés, contrairement à ce que stipule la directive en vigueur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.