Passer au contenu principal

Sécurité De la prévention pour éviter les noyades dans le Rhône

Les membres de «Lâche pas ta bouée!» patrouillent le long du fleuve. Leur mission: sensibiliser aux dangers de la baignade.

Une équipe de «Lâche pas ta bouée!» patrouille sur le sentier  des Saules.
Une équipe de «Lâche pas ta bouée!» patrouille sur le sentier des Saules.
Laurent Guiraud

En ce lundi de juillet, la chaleur est au rendez-vous. Au moins 30 degrés à l’ombre. Le Rhône qui s’écoule à côté de nous est pris d’assaut par les baigneurs. On s’entasse sur ses rives, on y bronze, on se jette à l’eau Une journée estivale ordinaire. Le lieu n’est pourtant pas sans danger. L’eau agitée et encore froide est traître. De plus, l’alcool et les drogues facilitent la déshydratation, qui peut s’avérer fatale pour les baigneurs imprudents.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.