Passer au contenu principal

Encre bleueDe belles retrouvailles

DR

Il y a des moments, dans la vie, où l’on ressent soudain le besoin de retrouver des amis perdus de vue et de renouer contact, avant qu’il ne soit trop tard.

Ainsi Bernard. Cet homme est membre d’un club de basket depuis 62 ans déjà. C’est dire si le sport conserve! Lors d’une cérémonie marquant le décès d’un des plus anciens du club, il s’est aperçu, avec d’autres joueurs, qu’il n’avait plus de nouvelles de Charly.

Qu’importe, Bernard se met à sa recherche. Et ce n’est pas une mince affaire: le vieux copain n’habite plus à l’adresse connue de tous, son numéro de téléphone n’est plus en service, et personne ne sait où il se cache.
Notre enquêteur contacte la Mairie de Chêne-Bourg, commune dont l’ami est originaire. On lui répond qu’on ne peut hélas pas le renseigner sans l’autorisation de la personne concernée. Ah, ça va pas le faire…!
À l’Office cantonal de la population, atteint après trente coups de fil au moins, même réponse: sans l’accord de l’intéressé, pas de renseignement. Oui, certes, mais où le trouver?

Bernard demande de l’aide à la Mairie chênoise. Et là, par chance, il tombe sur une femme pleine d’empathie qui sait l’importance des contacts humains. Elle transmet alors la requête à un infirmier du Foyer Eynard, qui contacte à son tour la nièce de l’ancien basketteur.

C’est ainsi que Bernard a reçu l’appel de cette parente et qu’il a pu parler à son ami. «Charly est comblé et tous ses vieux copains le sont aussi. On l’a retrouvé et la vie va continuer lors de nos rencontres.» Quelles belles retrouvailles!