Passer au contenu principal

Boucher à domicileDamien Le Moal offre à ses viandes une maturation royale

Ce féru du produit d’exception n’a pas de comptoir. Mais il livre en camionnette.

Dans sa chambre froide, Damien Le Moal entrepose les aloyaux qu’il découpe en divers morceaux avant de livrer ses clients.
Dans sa chambre froide, Damien Le Moal entrepose les aloyaux qu’il découpe en divers morceaux avant de livrer ses clients.
PHOTO: Lucien FORTUNATI

La nature dote souvent les bouchers d’une jovialité robuste et d’une bonne once de photogénie. Damien Le Moal ne déroge pas à ce précepte: avec sa carrure d’hédoniste ascendant sportif, l’amène trentenaire confesse n’aimer rien tant qu’aller à la découverte de ses semblables, un bon mot tapi au coin d’une phrase.

Né en Bretagne et élevé à Founex, ce passionné de viandes maturées et de races d’exception s’est lancé en autodidacte dans la boucherie en 2017. Dans son petit laboratoire perdu dans la campagne de la rive droite genevoise, il couve puis découpe de splendides aloyaux de bœuf, mais aussi des pièces de volaille, cochon, veau et agneau minutieusement sélectionnés auprès de grossistes réputés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.