Passer au contenu principal

«Les vrais clowns sont des chamans», dit Slava

L’artiste a ouvert les portes de son monde extraordinaire, un laboratoire de création aménagé près de Paris. Confidences.

Quand il n'est pas sur les routes, Slava Polounine vit dans son moulin entièrement réaménagé avec fantaisie. Un monde qui mélange voyage et enfance, comme la chambre blanche de son fils, inspirée du conte anglais «Jack et le Haricot magique».
Quand il n'est pas sur les routes, Slava Polounine vit dans son moulin entièrement réaménagé avec fantaisie. Un monde qui mélange voyage et enfance, comme la chambre blanche de son fils, inspirée du conte anglais «Jack et le Haricot magique».
DR
Le Moulin Jaune. Depuis 2001, Slava Polounine a fait de la France son port d'attache. A Crécy-la-Chappelle, le clown a transformé un vieux moulin, peint en l'honneur du soleil, ainsi que la dépendance et le jardin qui l'entourent, en un lieu où règne la fantaisie.
Le Moulin Jaune. Depuis 2001, Slava Polounine a fait de la France son port d'attache. A Crécy-la-Chappelle, le clown a transformé un vieux moulin, peint en l'honneur du soleil, ainsi que la dépendance et le jardin qui l'entourent, en un lieu où règne la fantaisie.
DR
Le jardin extraordinaire. Autour du Moulin, près de 3 hectares de verdure accueillent une dizaine de jardins thématiques. Dans chacun, une cabane originale, comme cet étrange champignon imaginé dans celui dédié aux peurs enfantines.
Le jardin extraordinaire. Autour du Moulin, près de 3 hectares de verdure accueillent une dizaine de jardins thématiques. Dans chacun, une cabane originale, comme cet étrange champignon imaginé dans celui dédié aux peurs enfantines.
DR
1 / 4

La neige arrivera en avance, cette année. D’ici quelques jours et pour sept représentations exceptionnelles, elle soufflera en tourbillons sur Lausanne. Entre rires et larmes, entre mimes et gros effets spectaculaires.

Avec, surtout, le merveilleux, la mélancolie loufoque et la sorcellerie clownesque du Slava’s Snowshow, le spectacle aux 5 millions de spectateurs, qui voyage à travers le monde depuis bientôt 25 ans. Son créateur Slava Polounine (66 ans) et ses étranges créatures délurées prendront leurs quartiers au Théâtre de Beaulieu du 16 au 20.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.