Visions du Réel dope l’économie du district de Nyon

Nyon Le festival, qui fêtera ses 50 ans en 2019, rapporterait plus de 5 millions de francs au district de Nyon

Visions du Réel a gagné en popularité auprès du public régional depuis quelques années.

Visions du Réel a gagné en popularité auprès du public régional depuis quelques années. Image: Vanessa Cardoso-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En cinquante ans, Visions du Réel s’est imposé sur la scène internationale mais aussi dans son terreau local. C’est la conclusion des études que la manifestation nyonnaise a présentées lundi matin. Des résultats réjouissant autant la direction que les autorités politiques du Conseil régional du district de Nyon (Région de Nyon). Ils tombent en tous les cas au bon moment, alors que les finances de la Ville hôte sont mal en point, avec comme incidences une certaine frilosité à dépenser, notamment sur le plan culturel.

Visions du Réel veut dans tous les cas démontrer que l’argent investi dans son organisation rapporte gros. Avec son budget de 3,3 millions, la manifestation a calculé qu’elle rapportait 5,07 millions de francs en retombées économiques pour la région. Le festival engendre à lui seul 4200 nuitées dans les établissements hôteliers du district. «Nous sommes un moteur de la conjoncture économique locale», estime Claude Ruey, président de Visions du Réel.

La fréquentation explique ces chiffres. Elle a presque doublé depuis 2011, en passant de 20 700 à 40 100 spectateurs. Cette année-là, un virage important était pris, avec le déménagement du cœur du festival au centre-ville. La construction du Village du Réel, avec ses conteneurs rouges en face de la salle communale, a permis d’ancrer la manifestation dans la cité. L’attrait du public local s’est alors considérablement renforcé. En 2018, 42% des billets ont été vendus à des habitants du district.

Reste que, si les résultats présentés dressent un tableau très positif, tout n’est pas rose pour autant. Le festival espère ainsi, dès la prochaine édition, améliorer ses infrastructures d’accueil, son point faible. D’autant plus qu’en avril prochain Visions du Réel célébrera son 50e anniversaire et promet une grande fête.

Reconnaissance internationale

Si le public régional reconnaît les qualités du festival spécialisé dans le film documentaire, le monde du cinéma n’est pas en reste. Le rendez-vous nyonnais est au bénéfice d’une reconnaissance internationale. Dans son domaine, il se classe parmi les trois ou quatre meilleurs festivals du monde. «Depuis cette année, le lauréat du Sesterce d’Or récompensant le meilleur long-métrage entre automatiquement dans la liste des films retenus pour les Oscars», souligne Claude Ruey.

Enfin, le festival a réorganisé sa direction. Ce qui avait provoqué le départ précipité de son secrétaire général après l’édition 2018. Martine Chalverat a été engagée comme directrice administrative et opérationnelle. Responsable du Prix suisse de la musique pour le compte de l’Office fédéral de la culture, elle aura la mission de décharger le président de certaines tâches. (TDG)

Créé: 10.09.2018, 22h00

En chiffres

5,07

millions de francs. Ce sont les retombées économiques du festival, selon ses calculs, sur le district de Nyon.

+94%

La hausse du nombre de spectateurs depuis 2011, en passant de 20 729 à 40 152.

42%

des spectateurs sont issus du district de Nyon et 75% de Suisse romande. Les femmes (52%) sont plus nombreuses que les hommes. Le spectateur type est un cadre ou une personne qui a suivi une formation supérieure. Son revenu est en dessus de la moyenne suisse.

98%

des spectateurs sont prêts à recommander à leur entourage de visiter Visions du Réel.

Articles en relation

Le succès ne se dément pas pour Visions du Réel

Cinéma Le festival, qui vient de dévoiler le programme de sa 49e édition, a vu sa fréquentation presque doubler lors des six dernières années. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...