Obscène à la scène, la mort?

La BâtieL’invité du Festival donne «Finir en beauté», un poème documentaire sur le décès de sa mère.

Mohamed El Khatib revit en public la mort de Yamna.

Mohamed El Khatib revit en public la mort de Yamna. Image: DONADIO/ACTORAL

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A l’image du projet lui-même, le dispositif est à la fois intime et froid. Une centaine de tabourets entourent, à même le sol, deux mallettes de rangement, l’une surmontée d’un écran. L’auteur, metteur en scène et interprète français Mohamed El Khatib, polo et jeans du jour, pénètre l’espace et prend la parole pour une petite heure. Son débit est structuré, le texte ordonné quoiqu’il admette l’improvisation. Tandis qu’il lance vidéos ou bandes son à l’aide d’une télécommande, le récitant lance simultanément des œillades attentives aux membres de l’assistance. A plusieurs reprises, sous un éclairage nu, il produira divers matériaux, qu’il montrera ou distribuera aux spectateurs.

En sociologue disciple de Pierre Bourdieu, l’homme de théâtre consigne l’agonie, la mort puis l’inhumation de sa mère, emportée en 2012 par un cancer du foie. En filigrane, il parle de lui. Laisse échapper ici une émotion, là un commentaire séducteur ou un trait d’humour. Echanges de SMS avec une sœur, réaction enregistrée de la maman à l’annonce du pronostic, acte de décès, notes personnelles, images de la tombe à Tanger, force documents viennent étayer un récit qui ne cesse de tanguer entre froide objectivité et subjectivité privée.

Si bien que la question de la limite entre pudeur et impudeur obsède finalement le spectateur. La scène comme foyer de l’obscène devient le cœur d’un Finir en beauté qui assume de brouiller sujet et objet d’étude. En guise de salut, Mohamed El Khatib se tient seul à la sortie comme un fils endeuillé attend après les obsèques qu’on lui présente ses condoléances.

Finir en beauté Th. du Grütli, me 13 à 21 h et je 14 spet. à 19 h, www.batie.ch (TDG)

Créé: 13.09.2017, 17h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Ignazio bat Maudet
Plus...