Passer au contenu principal

TF1 annonce le retour de «Koh-Lanta»

La chaine TF1 a déclaré qu'elle travaillait sur une version «All Stars», regroupant des anciens candidats, pour le retour de «Koh-Lanta» prévu l'an prochain.

«Koh-Lanta», dont la dernière saison avait été interrompue en mars après le décès d'un candidat, devrait faire son retour à l'écran en 2014, ont annoncé mercredi TF1 et la société Adventure Line Productions.

«ALP (Adventure Line Productions), faisant suite à la demande de TF1, va lancer le tournage d'une nouvelle édition de Koh-Lanta pour l'année 2014, dans une formule qui verrait le retour d'anciens candidats», indique le communiqué de la société produisant l'émission.

«TF1 souhaiterait pouvoir proposer cette nouvelle saison aux téléspectateurs en 2014», a ajouté la chaîne sans plus de précisions. Cette annonce intervient une semaine après l'ouverture par le parquet de Créteil d'une information judiciaire confiée à un juge d'instruction pour homicide involontaire contre X, après le décès de Gérald Babin, participant de «Koh-Lanta» décédé le 22 mars dernier, au premier jour de tournage.

Production disculpée

Mélange de téléréalité et d'aventures, «Koh-Lanta», déclinaison de l'émission britannique «Survivor», allie stratégie, survie et épreuves sportives dans des cadres paradisiaques avec eaux turquoises, sable blanc et jungle. C'est l'un des plus gros succès d'audience de TF1.

L'enquête préliminaire conduite par le parquet, qui a duré quatre mois, «a, on peut le dire, disculpé l'organisation de la production. Elle a donné lieu à un rebond des investigations mais pour l'état de santé du malheureux candidat, donc on peut considérer que concernant la production et TF1, il n'y a plus de responsabilité directe possible», a déclaré à l'AFP Me Pierre-Olivier Sur, l'avocat d'ALP.

Défaillance cardiaque et suicide

Agé de 25 ans, Gérald Babin est décédé dans l'île de Koh Rong. Sa mort avait été suivie quelques jours après par le suicide du médecin urgentiste du programme, le Dr Thierry Costa, qui avait estimé dans une lettre posthume avoir été «sali» par les médias.

Selon les conclusions d'un rapport d'autopsie dévoilées début avril, le décès du jeune homme est imputable à «une défaillance cardiaque sur cardiopathie dilatée», une pathologie du cœur.

La révélation de cette pathologie a posé la question de la possible détection de ce type de maladies lors d'examens médicaux passés par les participants à cette émission, soumis à un stress élevé et à des conditions de jeu éprouvantes.

Sécurité renforcée

Me Pierre-Olivier Sur a indiqué que le processus de sélection des candidats était assuré par une société médicale tierce et non pas par ALP. La société de production a néanmoins choisi de renforcer l'encadrement médical de l'émission pour la nouvelle saison à venir.

«ALP a décidé de mandater un collège d'experts urgentistes qui validera le dispositif médical en amont et sur le terrain, ce qui apportera une garantie de sécurité supplémentaire à un tournage qui est déjà extrêmement encadré», a annoncé ALP dans son communiqué.

Depuis l'annulation de la saison 2013 de l'émission, TF1 n'avait pris aucune position officielle sur une possible reprise de son programme phare. Sur son compte Twitter, le présentateur, Denis Brogniart, avait toutefois exprimé son souhait de voir le programme redémarrer.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.