«En Suisse, Canal+ séduit grâce au cinéma et au golf»

TélévisionPatron de l’antenne suisse de la chaîne cryptée – qui en regroupe en fait six –, Brice Daumin parle des spécificités du public helvétique et de l’avenir

Rickie Fowler et la nouvelle génération de golfeurs au look affirmé plaisent énormément au public.

Rickie Fowler et la nouvelle génération de golfeurs au look affirmé plaisent énormément au public. Image: Canal+/DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cela fait vingt ans que Canal+ est présent en Suisse. Aujourd’hui, nous sommes bien loin de l’époque où il fallait un décodeur pour capter les émissions cryptées, mais l’offre reste basée sur le cinéma, le sport et les séries. Et cela fait aussi vingt ans que le nombre d’abonnés est en augmentation de ce côté-ci de la frontière.

A une époque où le Bolloré bashing (le grand patron du groupe Vivendi qui possède Canal+ et qui est accusé de tuer l’esprit de la chaîne) est très à la mode, Brice Daumin (45 ans) – qui fêtera ses 3 ans à la tête de Canal+ Suisse en septembre – parle de la bonne santé de son produit en terre romande et de ses projets.

Pour les Suisses, Canal+, c’est surtout les émissions en clair, non?
Alors c’est évident qu’ici vous regardez Le Grand Journal, Le Petit Journal – que vous adorez – et Les Guignols de l’info, qui ont eu leur heure de gloire. En fait, c’est surtout la marque Canal+ qui est connue. On doit en être à plus de 97% de notoriété spontanée, ce qui est énorme. En revanche, les gens ne savent pas ce qu’ils ont quand ils s’abonnent (ndlr: au prix de 35 fr./mois la première année, puis 55 fr./mois). Ils ignorent qu’il y a en fait six chaînes et plus de 360 films frais par an.

Y a-t-il un abonné type?
Disons que l’abonné suisse est supercontent d’être abonné! C’est 87% de satisfaction, d’après une étude datant de début 2014. On a fait la même par le même organisme en Suisse et en France et l’abonné suisse a un meilleur degré de satisfaction et un taux de recommandation supérieur. En Suisse, on est moins volatil qu’en France. On décide de s’acheter quelque chose et, si ça plaît, on garde. En France, on va toujours chercher le prix le plus bas alors qu’ici on accepte de payer quelque chose un peu plus cher si la qualité est là.

Vous parlez d’environ 90'000 abonnés aux diverses chaînes du groupe en Suisse…
Ici, Canal+ séduit grâce au cinéma et au golf. Dans le premier cas, cela s’explique évidemment aussi par le coût d’un billet de cinéma ou de la vidéo à la demande. Pour ce qui est du golf, on sait que ce sport est addictif comme aucun autre. Un golfeur – j’en fais partie – est soit en train de jouer au golf, soit en train de penser à jouer au golf, soit en train de regarder du golf. Le fait que nous soyons la seule chaîne à retransmettre le circuit mondial dans son intégralité et en live est notre atout sportif en Suisse, parce que le rugby séduit moins et que, pour le football ou la Formule 1, vous avez la RTS.

Mais pour le ciné ou les séries, vous ne proposez pas encore le replay
C’est grave, je sais, mais c’est prévu avant la fin de l’année. Et tout prochainement, nous allons finaliser le lancement suisse de l’application MyCanal, disponible pour tous les abonnés. Ils pourront à loisir regarder toute l’offre du mois, mais aussi télécharger nos films sur leur tablette et les regarder hors connexion. Un vrai avantage pour les familles qui partent en week-end avec les enfants. C’est la télévision de demain. Un médium qui a connu la même révolution qu’avec le téléphone: d’un objet à partager, nous sommes passés à une utilisation individuelle. (TDG)

Créé: 21.06.2016, 08h36

Articles en relation

Maïtena Biraben quitte «Le grand Journal»

Canal+ La présentatrice franco-suisse va quitter à la fin de la saison l'émission phare de Canal+ dont l'audience ne cesse de chuter. Plus...

Le fondateur de Canal+ s'est éteint

Carnet noir André Rousselet, fondateur de Canal+, est décédé, a communiqué sa famille. Plus...

Tous les voyants sont au rouge chez Canal+

Télévision La stratégie de Vincent Bolloré pour redresser le groupe en perte d'abonnés est de plus en plus critiquée. Plus...



Brice Daumin
Directeur
de Canal+ Suisse

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.