Passer au contenu principal

La production de «House of Cards» suspendue

Netflix a annoncé mardi la suspension provisoire de la série dans laquelle joue Kevin Spacey, récemment accusé de harcèlement sexuel.

La série a débuté en février 2013.
La série a débuté en février 2013.
Netflix

La plateforme de vidéo en ligne Netflix a annoncé mardi la suspension de la production de la série «House of Cards», après les révélations de harcèlement sexuel visant son acteur principal, Kevin Spacey.

Le géant de la vidéo à la demande a décidé conjointement avec le producteur de la série, Media Rights Capital, d'arrêter la production «jusqu'à nouvel ordre, pour (se) donner le temps d'examiner la situation et de répondre à toute inquiétude des acteurs et de l'équipe», selon une déclaration transmise à l'AFP.

Lundi, les deux partenaires avaient déjà annoncé que la sixième saison de «House of Cards», qui était jusqu'ici en cours de production pour une mise en ligne en 2018, serait la dernière de la série.

Coming out lundi

Dans un entretien publié dimanche par le site Buzzfeed, l'acteur Anthony Rapp, 46 ans aujourd'hui mais seulement 14 à l'époque, a raconté comme Kevin Spacey s'était jeté sur lui lors d'une soirée dans son appartement de Manhattan.

La victime présumée a expliqué avoir réussi à lui échapper en se réfugiant dans la salle de bains.

L'acteur de 58 ans avait réagi en présentant ses excuses à Anthony Rapp, tout en révélant, au passage, son homosexualité, séquence qui lui a valu une avalanche de critiques à Hollywood et sur les réseaux sociaux.

Mardi, les responsables de ce prestigieux théâtre se sont dits «profondément consternés» par les révélations visant Kevin Spacey. Ils ont également appelé toutes les personnes qui auraient «une plainte qu'(ils n'auraient) pas pu exprimer» auparavant à se faire connaître.

Série à succès

Lancée en 2013, la série «House of Cards» a permis à Netflix de s'imposer comme un acteur majeur de la production télévisée, une gageure jusqu'ici pour une plateforme de diffusion en ligne.

Elle a remporté sept Emmy Awards, les récompenses de la télévision américaine, et valu à Kevin Spacey un Golden Globe en 2015.

Les International Emmy Awards, qui récompensent chaque année les productions télévisées non-américaines, ont annoncé lundi qu'ils renonçaient à remettre à l'acteur américain un prix spécial lors de leur cérémonie annuelle, le 20 novembre, comme prévu initialement.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.