Collaboration inédite entre la RTS et Léman Bleu pour promouvoir les films suisses

MédiasC'est une première: la télévision genevoise diffusera des coproductions du service public. Un partenariat qui pourrait s'étendre au reste du pays.

De gauche à droite: Aude Vermeil, directrice de Fonction:cinéma, Pascal Crittin, directeur de la RTS, Laurent Keller, directeur de Léman Bleu, Steven Artels, responsable de l'Unité des films documentaires (RTS) et Laurent Graenicher, chargé de projet à Fonction:cinéma.

De gauche à droite: Aude Vermeil, directrice de Fonction:cinéma, Pascal Crittin, directeur de la RTS, Laurent Keller, directeur de Léman Bleu, Steven Artels, responsable de l'Unité des films documentaires (RTS) et Laurent Graenicher, chargé de projet à Fonction:cinéma. Image: Fonction:Cinéma

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est un partenariat unique en Suisse qui voit le jour: la télévision genevoise «Léman Bleu» aura désormais le droit de diffuser des coproductions de la Radio Télévision Suisse (RTS). Un accord de diffusion (DIF), sous l'impulsion de l'association «Fonction:cinéma», vient d'être conclu et présenté ce jeudi aux producteurs.

En quoi consiste cet accord? Les films, «essentiellement des documentaires», précise le communiqué, seront achetés par Léman Bleu. La télévision genevoise pourra ainsi les diffuser «une fois seulement sur son antenne» dans une fenêtre de deux semaines à la suite de la diffusion sur la RTS. Alors que jusqu'ici, le service public conservait l’exclusivité des droits de diffusion pendant 7 ans. La chaîne régionale devra s'engager également à promouvoir ces contenus.

Une première en Suisse

Ce partenariat doit permettre de diffuser plus largement la production indigène dans les foyers romands et d'offrir une plus grande exposition aux producteurs. Que ce soit sur les canaux traditionnels de diffusion ou sur le digital. Dans ce dernier domaine, il est annoncé la création d'une plateforme VOD ou «vidéo à la demande» cet automne par la SSR.

Comme les rappellent les auteurs du projet, cet accord serait «une première» en Suisse. Un modèle, disent-ils, qui pourrait être également étendu à d’autres télévisions régionales tant en Suisse romande qu’en Suisse alémanique et au Tessin.

Créé: 20.02.2020, 21h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: les courbes s'aplanissent
Plus...