Le Suisse d’origine Ben crée à Blois la Fondation du doute

ART Le lieu ouvrira début avril. Il regroupera des œuvres historiques de Fluxus, mais il entend bien devenir un centre de débats de de création.

Ben au début des années 1960, au moment de l’épanouissement de Fluxus.

Ben au début des années 1960, au moment de l’épanouissement de Fluxus. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le revoici! La Fondation du doute, qui sera inaugurée le 5 avril 2013 à Blois, constitue bien un projet porté par l’artiste Ben. Il ne s’agira là ni d’un musée, ni d’un centre d’art mais d’un lieu original où régnera l’esprit Fluxus. Un esprit que le Suisse d’origine, né en 1935, a longtemps diffusé à Nice, dans un ex-magasin de disques.

La Fondation du doute possédera plusieurs visages. Ce sera bien sûr un lieu où se verront présentées les témoins importants de cette période si active des années 60-70. Plus de 40 artistes sur deux étages. Quelque 300 œuvres, documents, archives et vidéos Fluxus, mais aussi «para et post-Fluxus» comme le dit Ben. Ces pièces seront issues de sa collection personnelle, de la complicité d’artistes et de collectionneurs comme Gino Di Maggio. Il s’agira également d’un lieu vivant, d’un réservoir d’idées, d’un espace d’expression et d’interrogation sur l’art, «ses limites ou ses frontières».

Cour et café

Conçue par Ben, la Cour du doute formera l’entrée monumentale du site, où devront se dérouler nombre d’événements. Le Fluxus, café signé par Ben, deviendra l’endroit de restauration et de convivialité de la Fondation. Ouvert aux expressions artistiques les plus diverses, il permettra rencontres et débats. La Fondation du doute deviendra de la sorte un lieu singulier où l’art, comme l’affirmait Robert Filliou, «devrait rendre la vie plus intéressante que l’art».

Pratique

Ben Fluxus à Blois, inauguration de la Fondation du doute, le vendredi 5 avril 2013, week-end d’ouverture publique les samedi 6 et dimanche 7 avril 2013

(TDG)

Créé: 17.01.2013, 12h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...