Passer au contenu principal

Sophie Favre modèle un bestiaire très humain

Marianne Brand présente les figures hybrides de l’artiste. Un univers de terre tout en délicatesse.

Un «homme-oiseau» né des mains de Sophie Favre.
Un «homme-oiseau» né des mains de Sophie Favre.
DR

Un chien habillé d’un pull à capuche, un lapin avec un bras en écharpe, un oiseau portant un sac à dos, un chat à lunettes, un groupe de souris transporté par un ragondin… Avec les créatures en terre de Sophie Favre, exposées en ce moment à la galerie Marianne Brand, on ne sait jamais où finit l’animal et où commence l’humain. Et c’est ce qui fait tout leur charme.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.