Passer au contenu principal

Un solide «Gardien» adorateur du soleil

Campé sur ses deux jambes de marbre calcaire, ce totem de pierre a été érigé par Alexandre Joly à Plan-les-Ouates.

Comme son nom l’indique, il veille. Posé sur l’herbe du Centre sportif des Cherpines, «Le Gardien» voisine les installations vides et surplombe les terrains de jeu aujourd’hui déserts. Le totem de pierre érigé par Alexandre Joly sur la commune de Plan-les-Ouates a été inauguré le 7 mars. Juste avant la déferlante coronavirus. Juste après l’incendie qui a ravagé la maison du sculpteur sur le plateau du Retord. Un feu de cheminée mal éteint Une année de dévastation pour l’artiste qui, heureusement, a vu ses réalisations et ses projets rescapés: son atelier a investi le Vélodrome, à la Jonction. Sa compagne peintre, Vidya Gastaldon, n’a pas eu autant de chance: toutes ses œuvres et archives ont été calcinées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.