Les rayons multicolores du Cirque du Soleil irradient Genève

SpectacleL’explosif spectacle «Ovo», tout en pattes et en antennes, sera à l’Arena du 11 au 15 octobre. Visite à l’intérieur de la fourmilière géante québécoise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De l’autre côté de l’Atlantique, le tout dernier spectacle du Cirque du Soleil, Volta, se joue actuellement dans le chapiteau au bord du Saint-Laurent. Ultra-moderne, articulé autour de l’électricité et de la technologie, il fait la part belle aux téléphones portables et aux acrobaties en BMX sur fond de musique techno.

Chez nous, au bord du Léman ou presque, du 11 au 15 octobre, et après sa première européenne à Zurich, c’est Ovo qui investira l’Arena genevoise avec ses 50 artistes, 50 membres du staff et techniciens, sa propre buanderie et surtout avec des décors qui nécessitent quelque 15 heures de montage pour un résultat superbe. Un spectacle qui a déjà huit ans, mais dont les dizaines d’insectes n’avaient encore jamais foulé le Vieux-Continent.

Ovo, qui signifie œuf en portugais, c’est avant tout un mot au graphisme d’insecte, avec deux gros yeux et un petit nez au centre. Ensuite, c’est un show qui se passe dans un écosystème grouillant d’habitants divers, tous plus colorés les uns que les autres qui se toisent, se rencontrent et finissent par interagir. C’est une suite de numéros drôles ou tendres, mais parfois aussi crispants d’audace. C’est une musique aux sonorités brésiliennes, pays d’origine de la metteur en scène et auteure du spectacle, Deborah Colker qui promet de réchauffer l’automne européen. «Avec Ovo, nous présentons le monde des insectes en mettant l’accent sur le mouvement constant et la couleur, explique-t-elle. Mon langage chorégraphique est très physique et, pour moi, les mouvements des insectes se traduisent en émotions.»

Un Etranger campé par un Suisse
L’histoire se tisse autour de trois personnages principaux, ou même quatre, si l’on prend en compte l’œuf lui-même. Il y a tout d’abord Maître Filipo, l’excentrique chef de la communauté, respecté de tous malgré son côté nigaud. A ses côtés, l’irrésistible Coccinelle dodue, aux mimiques clownesques, un brin allumeuse, un brin effrayée dont les petits cris régalent la galerie. Enfin, il y a l’Etranger, cette mouche bleue couverte de piquants, qui débarque dans l’herbe avec son œuf géant sur le dos et dont les insectes commencent par se méfier. Un personnage central d’ailleurs campé par le Zurichois Jan Dutler, seul Suisse de la troupe, qui, avant de faire partie de la famille du Cirque du Soleil, était un artiste de rue.

Grâce à de constantes améliorations techniques, Ovo version 2017 est une déclinaison encore plus enthousiasmante que le spectacle d’origine, notamment grâce aux projections sur le mur géant de huit mètres sur lequel sautent les emblématiques criquets. Facile d’accès pour un public familial, le show sautille sans cesse entre les moments émouvants et les passages énergiques, maintenant les spectateurs de tous âges en haleine, comme un observateur de la nature, une loupe à la main. (TDG)

Créé: 24.09.2017, 10h22

«Célébrons l’impossible»

Telle est sa devise depuis 1984

C’est dans la très active et joyeuse ville québécoise de Montréal que bat le cœur du Cirque du Soleil. Une gigantesque entreprise qui compte aujourd’hui quelque 5000 employés dont 1500 artistes. Petit tour dans la véritable fourmilière qu’est la maison mère:

Le casting:
Le Brésilien André Faleiros est en charge de recruter les futurs talents du cirque. Il sillonne la planète (comme en Inde, où il proposait un repas gratuit à chaque auditionné) à la recherche de musiciens, de chanteurs, de danseurs, d’acrobates et de gymnastes. Dans ses filets, il y a actuellement dix Suisses. «Mes critères principaux sont l’habileté technique, la polyvalence et la motivation. Ce que nous leur proposons, c’est bien plus qu’un travail.» Nombreux sont ceux qui restent dans la famille du cirque en y occupant plusieurs rôles différents.

L’apprentissage:
Il est long et très précis. Les artistes de tous bords (des médaillés olympiques aux clowns en passant par les chanteurs) doivent d’abord être débarrassés de leurs réflexes (un gymnaste devra gommer certains gestes trop robotiques) avant d’apprendre le rôle pour lequel ils ont été castés. La plupart d’entre eux enchaînent les contrats et occupent plusieurs rôles.

La création:
Il se passe un peu plus de deux ans entre l’écriture d’un concept et la première d’un spectacle. Le processus est très intense, surtout depuis l’arrivée des artistes au courant de l’automne pour un show qui ouvrira au mois d’avril. En ce moment, c’est le premier spectacle sur glace, Crystal, qui est en train d’être mis sur… patins.

Les costumes:
Le Cirque du Soleil fabrique 80% des matériaux de ses propres costumes. Les matières, les couleurs et les formes sont toutes enregistrées dans des bibles, comme c’est le cas pour les maquillages. Environ 30'000 costumes sont fabriqués chaque année. Fragiles, ils n’ont une durée de vie moyenne que de six mois et chaque artiste en utilise quatre par jour. Ceux des criquets d’«Ovo» sont particulièrement compliqués et valent 9000 dollars pièce. Le budget annuel du département des costumes est de 13 millions de dollars par spectacle.

Le Cirque du monde:
C’est le programme de charité du Cirque du Soleil. Il existe depuis 22 ans et utilise les arts du cirque pour venir en aide à des jeunes partout dans le monde, en les occupant et en leur donnant confiance en eux. C’est le cas en Italie dans les camps de réfugiés ou au cœur des favelas brésiliennes. Le Cirque du monde collabore avec 500 organisations locales.

Articles en relation

Le Cirque du Soleil poursuit Timberlake

Droits d'auteur Le titre "Don't Hold the Wall" de Justin Timberlake plagierait une chanson créée pour un spectacle du Cirque du Soleil. Plus...

Vendu, Le Cirque du Soleil veut conquérir la Chine

Canada Après avoir présenté ses spectacles aux quatre coins du monde, Le Cirque du Soleil a été vendu à des fonds d'investissement américain et chinois, pour un montant non dévoilé. Plus...

Le Cirque du Soleil va licencier 400 personnes

Emploi Le Cirque du Soleil, connu internationalement pour ses spectacles mêlant la performance physique et la mise en scène artistique, s'apprête à licencier 400 personnes, soit huit pour cent de sa masse salariale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...