A Paris, «120 secondes» expliquera la Suisse aux pauvres Français

HumourLe célèbre duo qui cartonne sur Couleur 3 et remplit les salles romandes depuis une année s’offre trois soirées parisiennes.

Vincent Veillon et Vincent Kucholl (dans le rôle du Suisse allemand Reto Zenhauseren, à droite) font salle comble à chaque fois.

Vincent Veillon et Vincent Kucholl (dans le rôle du Suisse allemand Reto Zenhauseren, à droite) font salle comble à chaque fois. Image: Olivier Maire

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En son pays, le duo est déjà prophète. Près d’un an après le début de sa tournée, 120 secondes va bientôt souffler la centième du spectacle qui affiche complet aux quatre coins de la Suisse romande, au point que des dates supplémentaires ont été programmées un peu partout. Mais pour l’automne à venir, Vincent Kucholl et Vincent Veillon ont décidé d’élargir leur horizon. Leur nouveau challenge? Faire rire les Parisiens en exportant leur humour et leur galerie de personnages loufoques vers la Ville Lumière. Du 2 au 4 octobre, ils présenteront: «120 secondes: la Suisse expliquée aux pauvres Français». Où cela? Dans un théâtre au nom prémonitoire: L’Européen!

«Aller à Paris n’était pas un but en soi, même si tout le monde ne cessait de nous demander quand on allait le faire, précise d’emblée Vincent Kucholl. Maintenant que c’est décidé, cela constitue un vrai challenge. Notre notoriété repose sur des particularismes régionaux. Il va donc falloir adapter une partie du spectacle pour qu’un public qui ne connaît rien à la politique suisse puisse le comprendre.» Pas plus d’un tiers du texte ne devrait nécessiter des changements, estime le duo. Car si certains sujets très locaux ne passent pas la frontière, la plupart des personnages, même les plus pittoresques, ont toutes leurs chances d’être exportés. «Moyennant bien entendu quelques adaptations pour permettre au public de décrypter les clichés, observe le comédien. Quand Gilles Surchat, originaire de Reconvilier, débarque sur scène, le public romand le reconnaît tout de suite et l’applaudit. Mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas l’amener à Paris. Ce personnage reste exotique et le gap culturel est quelque chose de très positif, qui peut aussi générer le rire.»

«Pour le producteur Opus One, la montée à Paris se fait avant tout «pour le plaisir». C’est la curiosité de certains producteurs parisiens, intrigués de savoir ce qu’est ce spectacle qui cartonne en Suisse, qui a accéléré les choses», confie Vincent Sager, qui se réjouit de voir le duo jouer sur les relations franco-suisses. Un programme clairement revendiqué dans le titre que prendra le spectacle parisien, avec des particularités helvétiques qui seront expliquées aux «pauvres Français».

En attendant de fouler les planches parisiennes, le duo qui flambe sur Couleur 3 continue avec succès son petit business en Suisse. De nouvelles dates ont été ajoutées, un DVD (enregistré le 4 juin à Pully) sera prêt, au plus tard, pour les cadeaux de Noël et la migration des sketchs vers la petite lucarne se prépare, comme prévu, pour la rentrée. (TDG)

Créé: 10.04.2014, 18h23

A Paris

«120 secondes: la Suisse expliquée aux pauvres Français», à Paris, L’Européen, du 2 au 4 octobre 2014.

En Suisse romande

«120 secondes», nouvelles dates: 4 juin à Pully, 27 sept. à Genève, du 18 au 20 déc. à La Chaux-de-Fonds. Infos sur www.120secondeslespectacles.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...